Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Essai sur le symbolisme architectural des églises
Person:
Saint-Jean, Godard
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228666
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1228881
SU H 
SYMISOI 
l SM li 
ARCHIT 
URAL 
mcc une ögalc assurance, les cxplications (Paillcurs sutisfui- 
szmles du ses contmnporains. 
E11 cffet, si un äcrivain shvisait (Texposcr 011 un ouvragc 
sur les äglises el [es divins oliiccs, [es idöes mystiqucs quc 
 cacher dans toutes les lignes du Pan- 
thüon, 011 M. Lcbas, 21 Norm-Dame-de-Lorctte; je lc de- 
mande , (luelle fortune aurait sou livre? 01', le moyml-ägc 
et ses grands hommes sont coupables de cctte niaiseric quc 
110 fcrait pns 1c 1.11115 sot Gcrivailleur d'auj0u1'd'hui , s'ils 0111 
supposä, dans lcs cathödrales, 1111 symbolisme qui n'y csl 
point, auquel les architectes ne songeaient pas. C'est 
övident. 
Mais une consideration puissanle conlirme notre convie- 
lien. Par qui äelevaient nos basiliques anx XI". , XII". el. 
XIII". siecles, alors qu'elles so (leveloppaient dans la pleni- 
tude de leurs inysleres? Par le bras des peuples anilnes d'une 
lei brillante et sous la direction (Partistes religieux, (llliilld 
ils ifetaient pas meines comme Gilbert , Hildnard , Suger. 
Au XIII". siecle, il est vrai , la periode hieratique louchait 
a sa {in  mais les Libergier , les Robert de (Joucy , les 
Endes de lllontreuil avaient regu ses traditions en heritage , 
et la lumiere (llrcloitre censervait encore sa purete native 
entre les inains des seculiers. M". Felicie (lÄlyzac a perte une 
grave accusation contre les architectes lalques des XIVC. et 
XV". siecles. (Symbolique des pierres preeieuses; ann. arch. 
octobre lßliö. ) Nous c-royons que le mysticisme n'a vraiment 
peri qu'un declin du style ogival.  Le lnonde , au XIV". 
siecle , vivait encore de la vie des 'l'auler , des liusbrocli et 
des Suso. Le meine esprit animait donc , et Parchitecte qui a 
(I1) Voyez le Cours (Pmltiquitös monumentales de M. du Caumont , 
h". parlie. Ch. 9.  Annal. archäol. t. (i, liv. 3. L'Art et les 
Moines, par M. de Monlalenlbert.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.