Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219031
DE 
71 
plan par terre par les gens charges des constructions , les: 
quels sont röunis en corporation. Puis on s7appr0visionne 
de bottes de cannes et de roseauX appeles byblos et lotus, 
on amasse du lim0n que l7on delaye dans l7eau avec de la 
paille d7epeautre, et dont on fait des pains promptement ses 
chcHs au s0leil.  
Les rnaisons les plus ordi11aires se comp0sent d7une salle 
principale de huit c0udees de largeur envir0n4 Ctig. 24J sur 
quatorze de l0ngueur; d7une seconde piece plus etroite Csix 
coudeesJ sur la meine Iongueur et de deux petites pieces 
servant de chambres de repos, de six c0udäes de 1argeur 
H 
I0ws, 
cl1acune sur autant de longueur et separ6es par une cl6ture 
ne m0ntant pas dans toute la hauteur de la piece. Un escas 
lier de b0is interieur permet de monter sur la terrasse. Les 
1nurs sont csZpais et voici comment on les construit. 
Quand le plan est trace, ainsi que le montre la Hgure 24, 
on dispose des faisceaux de cannes ou de 1otus. Ces roseaux 
sont soigneusement relicEs enrre eux par des liens de bybI0s 
et forment par leur reunion des sortes de poteaux qui ont 
en longueur la hauteur que l70n pretend donner ä la cons 
struction, 1aque1le n7a guere plus de sept ä huit coudees du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.