Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1218911
HlsT0lRE 
1JHAB 
 
donc partages, et, ainsi que cela se pratiquait en pareil c:as 
an milieu de ces peuplades, toute discussion prenait le cas 
ractere d7une däliberation r6guliere. Lorsqu7on eut tout exas 
mine, le maitre du logis, qui avait aisement constate la 
diversite des opinions, ayant fait distribuer des rafraicl1isses 
ments consistant en gäteaux de farine et de miel et en lait 
caille, place au centre de la salle, parla ainsi a ses invites : 
ei Vous avez visitcZ cette demeure; elle präsente une strucs 
ture qui, jusqu7ä ce jour, n7etait pas usitee chez les Aryas. 
J 7ai cru bien faire en cherchant des dispositions nouvelles 
propres a rendre la vie de l7l10mme plus facile, des abris 
plus .sc1rs et plus solides; mais je tiens ä connaitre votre 
opinion sur la valeur de mes tentatives. is 
Vämadevä, apres un moment de silence Cpers0nne ne se 
pressant de räpondreJ, s7eleva lentement de dessus la natte 
qui lui scrvait de siege, et, ramenant avec majeste les plis 
de son long vStement de laine non teinte, rcZp0ndir : c: Tu 
as agi en homme libre, et nul, parmi les cl1efs de nos fas 
milles assembl6s ici, n7a le dr0it de te blämer si tu as cons 
struit une maison pour toi et les tiens präsentant des disposis 
tions nouvelles; mais puisque tu fais appel ä nos sentiments, 
je te donnerai le mien. 
cc J adis, lorsque nous 11abiri0ns nos montagnes, nous vis 
vions dans des demeures moins vastes , moins commodes, 
moins somptueuses. Etionssnous pour cela 1noins forts, 
moins proprcs ä soumettre les Dasyus, moins durs ä la fas 
tigue, moins disposös ä defendre nos familles et nossbiensP 
Cerres non. J7aime la demeure nouvelle que j7ai fait elever, 
j7aimais plus enc0re peutsStre la cabane d7oü je suis sorti 
un jour avec mes chariots, pour venir mletablir avec v0us 
dans cette plaine. Je redoute pour nos enfants ces demeures 
de plus en plus spacieuses et belles. Je crains qu7ils n7ous 
blient an sein de cette existence facile, la vie rude et simple 
que doit meiner l7Arya. Donc, si je ne me permets pas de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.