Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1218890
HlsT0lRE 
DE 
57 
 
dela plaine. 0n eleva donc une platesforn1e de terre battue. 
et la construction fut etablie sur cette platessforme. 
Les parties basses de la bätisse Stank dcsEsormais parfaites 
ment abritees par les saillies des charpentes superieures, il 
fut decide, pour cellessci, de se passer de ces murs de pierre 
qui demandaient beaucoup de peine et de temps, et qulon 
se contenterait de murs faits de briques de limon sechcEes au 
soleil, pour les parties ausdessus du socle etabli au moyen 
de blocs de pierre. 
re Pourquoi, disait Doxi ä son compagnon pendant que la 
construction s7elevait, mettre ainsi les choses hors de leur 
place et porter le corps ample et large sur une base 6troiteP 
Les hommes d7ici avaient au moins le boi1 sens d7elever des 
bätisses bien assises sur leurs pieds, et voilä que tu les eng 
courages ä placer les choses ä rebours. Les montagnes sonts 
elles plus larges an Sommer qu7ä la baseP  Les montagnes, 
reprit Epergos, sont des montagnes, non des maisons.... 
Les arbres ne sontsils pas plus larges ausdessus de leurs 
brancl1es qu7ä la base du troncP Er puisque ces gensslä bis 
tissent avec du bois, nlestsil pas tout simple de se servir de 
ce que donne le bois, c7estsäsdire de s7cEvaser comme l7arbre, 
dont les branches s7ecartent du tronc ä mesure qu7elles s7e2 
leventP N7avonssnous pas vu, dans le pays des jaunes, des 
maisons bäties seulement de bambous, et qui donnaient ces 
saillies extcErieures Si favorables ä l7l1abitation, Si propres  
preserver ekf1cacement le pied de la bätisseP  0ui, certes, 
repliqua Doxi, entre autres la maison de ce gros Fau qui 
nous mit Si bien ä la porte de cl1ez lui. Ces idcEes devaient 
necessairement germer dans la tSte de pareils fous, et Si 
cle5t lä ce que tu pretends enseigner a ces hommes d7ici, 
plus sensäs, tu emploies mal 1on temps. s7ils ont le grain de 
raison qu7ils semblent posseder, ils te d6sapprouveront. D 
La maison ne slen elevaitspas moins.  
Doxi avait entrepris une räche fort djlferente. Dans ses
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.