Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1218849
lsIlST01RE 
1JHABITAT10N. 
vieillard se tourna vers la flamme en pr0n0n9ant une inv0s 
cation aux puissances celestes. La iiandcsEe s7avanqa alors 
escortee ä distance de ses garqons d7l1onneur, puis des 
deux familles. A cette vue, les bruits confus de cette foule 
cesserent tout ä coup, et, au mllieu du plus prof0nd silence, 
la jeune f1llc, dlune voix claire comme le cl1ant de l7alouette, 
pr0n0nc;a ces par0les : sc Perel je demande ä cZtre unle ä 
NSmä, Als de Got6rnal  sc1ryä, reprit le vieillard, slas 
vance revätue dlune robe eclatante pour etre unie ä S6ma. 
La main a forme ses atours, l7oeil a surveillcE sa c0iffure, le 
c:iel et la terre ont fourni sa parure quand Sc1ryä vient tr0us 
ver son epoux. Les Agwins sont ses deux gar;ons d7l1ons 
neur, Agni est son messager. s6ma a d6sire sc1ryä pour 
         
que savitri la donna pour ep0ux ä sa Alle heureuse de ce 
cl10ix. 
sc O A9wins, quand vous sites venus sur votre char ä trois 
roues demander pour s6ma la main de sc1ryä, tous les 
dieux 0nt applaudi, et Pc1sän, Als du ciel er de la terre, a 
orne les deux grands parents. pp 
Le fiance s7est avance a son tout et s7est place ä c6te de 
la jeune f1lle; s7adressa:1t ä cellesci, Vämadevä lui dir : cc Je 
l7en1eve a 17autorite paterne1le pour la remettre dans la des 
pendance d7un epoux. Puissestselle, G bienfaisant Indra, 
etre forrunee et avoir de nombreux enfantsl v Une acclamas 
tion de la foule suivit ces paroles, et l7epoux, prenant alors 
la main de la jeune femme, le grandspere c0ntinua : sc Que 
ta famille croisse clans notre maison. Eveillestoi pour le feu 
d0mestiquel v Alors Pepouse fix tomber les ornements qui 
couvraient ses vStements et apparut ä l7assemblee plus belle 
encore sous le long tissu blanc qui llenveloppait. Nemä., 
prenant de nouveau la main de sa femme, lui dir alors ä 
baute voix: sc Je prends ta main pour notre bonheur; je 
veux que tu sois ma femme et que tu vieillisses avec m0i.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.