Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1218638
Hl8T01RE 
L,HAB1TATl0N. 
1c 
repose, esperant jouir des biens si peniblement amasses. 
Mais la same m7a quittcE et le repos attendu dans cette mais 
son bätie sous mes yeux nlest qu7un long supplice.  DCs 
breuvages et des l1erbes dont nous connaissons les vertus 
te soulageront, mais d7abord faissnous voir cette maison, 
car il est bon de savoir si el1e n7est pas la cause de ton mal. D 
Les petits yeux du gr0s Fau s7arrEterent alors sur Epergos 
et Doxi avec une expressi0n de d6Hance Si marqu6e, que le 
premier reprit : u Si tu te deiies de nous, dissle ouvertes 
ment, et nous te laisserons ä ton mal. D7autres reclament 
nos s0ins.  Demeurez, repondit aussit6t Fau, vous verrez 
la maison a votre aise quand vous aurez hu et mange. di 
Les serviteurs apporterent alors un vase rempli d7une boiss 
son chaude et des gäteaux epices. sc Cela, dir Epergos apres 
avoir goE1te un des gäteaux, n7est guere bon pour des hus 
mains en same, mais te conduit rapidement Ä la mort. Puis 
äla place de cette boisson aromatisee, kais apporter de 
lleau pure. Pour que le remede que nous te donnerons ce 
soir puisse agir, il est necessaire que tu r7abstiennes tout le 
j0ur de prendre autre chose que de l7eau claire. pp 
Fau n,etait guere capable de faire les honneurs de son 
d0maine aux deux compagnons. Le maitre des serviteurs 
fut charge de les conduire partout. Epergos pur enHn, ä 
loisir, examiner tous les coins de cette demeure, Sauf la 
piece ou cEtaient enfermees la femme du maItre et sa fille. 
C7etait une de cel1es qui donnaient sur la grande salle. Epers 
gos slexclamait ä chaque pas. L7assemblage des bambous 
supportant la toiture de la sa1le principale faisait surtout 
l7objet de ses observations Cfig. 13J. ex Vois donc, disaitsil a 
son compagnon, comme avec des materiaux en apparence 
Si faibles, ces hommes ont su faire un grand toit aussi leger 
que solide. Comme ces liens sont adroitement plac6s, 
comme l7air circule dans ces pieces aHn d7eviter l7incoms 
modircE causee par la chaleur du climatl v Mais Doxi levait
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.