Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1222333
HIsTOIRE 
DE 
359 
puyer sur des exemples : les Aryas, sort1s d7une contree 
montagneuse et boisee qui s7etend du haut Indus au Brahs 
mapoutra et slenfonce au nord dans le haut Thibet et juss 
qu7ä l7AltaT, vers son extrernite occidentale, se sont evidems 
ment servis des bois que ces montagnes leur f0urnissaient 
en abondance pour elever leurs demeures. 
Quand ils ont quitte ces altitudes pour descendre d7abord 
dans l7Indoustan, puis vers l7ancienne Medic et la Perse, 
puis vers le PontsEuxin; puis toujours inclinant ä POccis 
dent, vers notre Europe, tant6t ils ont trouve des pays bois 
ses, alors ils c0ntinuaient a c0nstruire d7apres leurs methos 
des premieres, tant6t ils ont occupe des contrees peu abons 
dantes en bois, alors ils ont construit  ou iait construire, 
ce qui est plus exact,  avec du pise ou de la pierre; mais 
ces demeures repr0duisent, dans cent details, llapparence 
de la structure de bois. Temoin ces monuments de llInde, 
d7une epoque relativement recente puisqu,ils ne datent que 
du commencement du bouddhisme et qui, bien qu7eleves 
en pierre ou meme tailles dans le roc, figurent des ouvrages 
de cl1arpenterie. 
sc Les edifices du Cambodge dont parlait tout ä l7heure 
n0tre ami, lesquels sont posterieurs au commencement du 
christianisme, quoique bätis entierement de gres, meine les 
combles, c0nservent ces apparences de structure de bois, 
d7une maniere si frappante, qu7ä distance on les prendrait 
pour des edif1ces de cl1arpenterie. 
se Estsce ä dire que ces constructions du Cambodge, non 
plus que beaucoup d7autres de cette Classe, sont dc1s a la 
race äryenneP Certes non. Ceux du Cambodge proviens 
draient, dlapres les f1gures nombreuses sculptees sur leurs 
parois, de la rate Mongole; mais d7oc1 la race mongole av21its 
eile rec;u ces influencesP 
is Des traditions äryennes, et c7est pourquoi cet art de ses 
c0nde main, melange dans ses details de produits tressdis
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.