Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1218536
    
 
leurs eclatantes et contrastent avec la rudesse des demeures 
des Aryas. Les deux compagnons se dirigenr donc vers 
une de ces maisons, qui leur parait plus spacieuse et mieux 
ornee que les autres, et qui est entoureEe d7un jardin. Mais 
quand ils veulenr pcEnärrer da:1s l7enclos, ils sont rec;us ä 
coups de pierre. es Que pensesstu des fac;ons de ces ärres 
hideux2 dir Epergos ä son compagnon.  Je pense que 
quand on est en präsence de bSres sauvages, le mieux est 
de se retirer et de ne pas attendre qu7elles vous mordenr; 
nous n7avons rien ä faire ici, retironssnous donc.  N0n, 
pas Si vite; il nous faut savoir comment des Stres, en appas 
rcnce si sauvages, se font des demeures qui indiquent des 
moeurs polies. Le tout est de tr0uver le moyen d7entrer 
cl1ez eux. I: A ce moment apparut sur la p0rte de l7habis 
tation un indigene au ventre proeminenr. A peine sems 
blaitsi1 p0uvoir se tenir sur ses jambes, et il s7appuyait 
sur deux jeunes garc;ons. Un troisieme ouvrait un large pas 
rasol pour preserver des ardeurs du soleil sa grosse tSte ens 
fonccsZe dans ses 6paules. c: Que voulezsvousP ditsil aux deux 
compagnons.  Volk ta maison , rcZpondit Epergos:, elle 
nous a paru la plus belle entre routes.  Qui äressvous, 
qulapportezsvousP reprit le gros possesseur de cette des 
meure.  N ous apporrons la same, la longue vie et gueriss 
sons les inlirmitcZs, rcEpliqua aussit6t Epergos.  Si tu dis 
vrai, entrez donc, car j7ai besoin de vous, dir l7homme au 
gros ventre en radoucissant sa voix; mais qui me prouve que 
tu ne cherches pas ä me rromperP. Nous sommes bien 
plus vieux que toi et cependant tu vois que nous paraissons 
jeunes et dispos; nous te dirons notre secret.  Alors, 
soyez les bienvenus.sQuelle est cette nouvelle tolieP dir 
Doxi ä Poreille d7FJpergos; esstu donc un dieu aujourd7hui 
pour promertre same et longue vieP  Laissesmoi faire, 
cet ätre difforme sera content de nous et j7aurai vu ce que je 
tiens ä voir. H
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.