Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1222023
332 
1llsT0lRE 
DE 
L7HAs1TAT10N. 
 
terres. Avant que mon Als solt däpose au rnoutier, le coms 
bat doit Sitte termine; hätezsvous donc; et, s7adressant au 
vieu;c chevalier qui avait arrEte son bras :scc Comte Guils 
C laumel vous serez juge du camp. D Puis, l7assemblee s7äs 
tant separee., le corps de Charles fut monte dans la salle, 
qui ne rerentit plus que des sanglots et des lamentations des 
mall1eurcux parents et des familiers du jeune due. 
Lelendemain, le champsclos etant prSt de grand matin, 
les deux adversaires entendirent la messe au moutier et fis 
rent le serment d7usage sur les reliques des saints. Puis, 
l7abbe ayant voulu tenir l7etrier ä son jeune parent et l7ayant 
embrasse, il se retira dans l7eglise et se mit en prieres. 
Le c11ampsclos sletendait au f0nd d7un vallon ausdessous 
du cl1Titeau, et vers dix l1eures du matin, les barrieres ayant 
ete occupees par toute la cheva1erie de la räsidence et du 
voisinage, les deux champions parurent., apres avoir eti5 
armes dans les pavillons dresses a cet eFfet. Le c0mte Guils 
laun1e donna le Signal du combat. 
C Voilä, disait Epergos ä Doxi, pendanJc ces präparatifs, 
une maniere commode de rendre la justice. cet Amauri est 
evidemment un miserable de la pire espece. Au lieu de s7es 
clairer, de recueillir les temoignages qui ne manquaient pas, 
certes, puisque nous etions läsbas une cinquantaine de per. 
sonnes qui ont vu comment les choses se sont passees, on 
         
6quivaut a admettre que le droit est du c6te du plus t0kk, 
 Dieu, röpondit Doxi, ne saurait faire triompher le mens 
songe sur la verite.  Bon, mais l7abbe de Cluny, 1uj. 
meine, tout abb6 qu7il est, et qui certes a vu comment cet 
Amauri s7est conduit, qui est convaincu comme nous de 
llinnocence de Hugues, n7en admet pas moins que son jeune 
parent pourrair Stre vaincu, puisque, dans son emoi, il mes 
nace de s7en prendre auJi reliques de saint Pierre, Si le b0n 
droit n7est pas vainqueur.  PrcEferesstu les jugemeHts des
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.