Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221884
32o 
HlsT0lRE 
DE 
I.7HABITAT1oN. 
ou par la force.  C7est possib1e, continua Epergos, mais 
nous deux, voyageons pour nous instruire et n7avons point 
d7armees derriere nous. pp Alors il raconta a son höre quels 
quessuns des longs voyages entrepris par Doxi et lui ; les des 
tails qu7i1 donnait paraissaient interesser Moafa, qui l7ecous 
tait attentivement. Quand. Epergos se tut: it Bien, dit Moafa, 
c7est bon, mais tu n7es pas chretien P  Peu t7importe que je 
sois ou ne sois pas chretien. Nous sommes avides d7aps 
prendre et nous aimons les hommes, puisque nous n,avons 
cesse de parcourir le monde pour les connaitre et cl1ercher 
ce qui est bon parmi eux, aiin d7instruire les ignorants ou de 
faire aimer le bien ; qu,asstu besoin d.en savoir davantageP 
 Il est malseant d7interroger ses h6tes, et mes paroles ne 
doivent pas t7offenser. Mais Sache que la sicile est envahie 
par des espions venus d7Italie, au pouvoir des hommes du 
Nord. La dcZfiance nous est commandee. Asstu vu ces 
hommes du Nord P  Oui, j7ai vcEcu parmi eux.  Saisstu 
rien de leurs projetsP  Je sais qu7ils sont dirigcEs par une 
ambition sans bornes et une rapacitcH jamais ass0uvie:, que, 
s7ils soumettent llltalie , ils Voudront s7emparer de la 
sicile, puis de l7Afrique, puis de l7empire des Grecs, puis de 
la Syrie, puis du monde entier. v Apres un nouveau silence, 
Moafa dir: cc Si c7est ecritP Allah est grandL  Mc pers 
metsstu, Moafa, de te dire ma penseeP  Dis : La par01e 
imprudente ne nuit qu7ä celui qui la prononce ; c7est Ä toi de 
savoir Si tu dois parler ou te taire.  Eh bienl ces hommes 
du Nord ne croient pas que leur destinee soit öcrite par la 
main d7A11ah. Imprudents et barbares, ils vont toujours 
droit devant eux. Loin de se soumettre ä un destin katal, ils 
pretendent le forcer, ce destin, par leur presompkueusg zu. 
dace, ä le soumettre ä leurs däsirs. Ils vont, daHs1euk Or. 
gueil, jusqu7ä croire qu7ils entraineront Dieu dans leurs pros 
jets, a force de prieres et de persistance. 
sc s7ils sont vaincus, si leurs desseins sont dejoues, ils disent
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.