Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221799
HlsT0lRE 
DE 
IJHABITAT1oN. 
313 
 
tantes en Orient et en Espagne par ce prince, qui prisait 
fort ses c0nnaissances etendues. Il avait dc1 rapporter ä la 
c0ur de l7empereur des manuscrits grecs et arabes, et les 
traduire, afin de repandre ainsi dans les monasteres l7etude 
des sciences cuItivees cl1ez les 0rientaux, et enseigner dans 
ces etablissements la geometrie, lIart de conduire les eaux, 
d7amöliorer les terres, de cultiver les arbres fruitiers, de 
bätir et de peindre. Ainsi , pendant presque t0ute la 
duree du regne de Cl1arlemagne, Eperg0s avait eu l70ccas 
si0n d7empl0yer son temps, et n7avait eu avec son c0ms 
pagnon Doxi que des relati0ns peu frequentes, celuisci 
s7cZtant retire dans un couvent et dcZsappr0uvant les nous 
veautes intr0duites par l7empereur. is Le christianisme., 
lui disait DOxi, quand par l1asard ils se tr0uvaient ensems 
ble, a eu la fortune d7arriver sur la terre au moment ou 
l7empire romain, menaqant ruine, succombait s0us les coups 
des barbares. Clest bien la ce qui m0ntre son origine toute 
divine. Dieu indiquait ainsi clairement qulil repousse comme 
une deviati0n de la voie traccsZe par lui a l7humanitä ces 
civilisations tant admirees par toi et qui aboutissent t0utes 
ä la plus abjecte c0rrupti0n. son Fjls n7astsil pas dir: 
cc Heureux les pauvres d7espritl D Le champ etait libre; 
l7h0mme primitif deb0rdait comme un Heuve puissant, et 
          
ei simple, comprähensible pour toutes les intelligences is, 
disait le Christ, et son Pere jetait bjent6t sur le vieux 
monde les natures primirives qui pouvaient seules l7acceps 
ter et la suivre. N7estsce pas aller c0ntre les döcrets de la 
Providence, cdntre ses intentions manifestes de chercher ä 
renouer les Als bris6s de la pretendue science des anciens, 
conservee cl1ez des peuples evidemment suscites par l7ess 
prit du malP L7empereur va combattre les infideles, et il 
leur demande les elements d7orgueil et de savoir qui ont 
perclu les hommes. Er toi qui sais ou cette vaine science a
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.