Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221651
HIsTOIRE 
DE 
I.7HAB1TAT1oN. 
299 
rage necessaire ä la nourriture de ces animaux, habitues 
d7ailleurs aux intemperies.  
DJans leurs expeditions maritimes, ils ne craignent pas 
d7en embarquer avec eux sur leurs grands bateaux, et s7ems 
parent de ceux qu7ils rencontrent dans le pays enval1i; ainsi 
formentsils promptement des partis de cavaliers redoutass 
bles, en ce qu7ils se jettent Ä l7improviste sur les hameaux 
qu7ils pillent, puis ils se mettent au retour pour rejoindre le 
gros de leurs troupes armees. 
La jigure 9o presente le plan d7une de ces habitations 
is0lees. En A est l7entree, ponceau franchissant un fosse, sur 
l7escarpe duquel est plantee une haie vive. En B, la grande 
salle dont la charpente est soulagee par deux rangs de poteaux. 
Un portique de cl1arpente d0nne acces dans une salle C, 
au milieu de laq.uelle est construit un ätre. C7est lä que 
llhiver se tient la fa1nille, et que se preparent les aliments. 
Les l1abitants coucl1ent meine dans cette piece pendant les 
grands froids. En D, sont des locaux destines au logement 
de la famille pendant la saison temperee. En E, la salle res 
servee aux serviteurs et aux etrangers. En F, une grande 
etable avec magasin ä fourrage. 
La figure 91 presente la vue de cette l1abitation, prise du 
 point P. Les ouvertures qui eclairent les pieces sont gars 
nies de bois decoupe et formant des dessins bizarres. Pour 
eviter l7action de l7air, des feuilles de talc, chez les plus ris 
ches particuliers, ou des peaux d7äne chez les pauvres, sont 
Hxees ä l7interieur de ces ouvertures, et laissent passer une 
lumiere päle. 
La fumee s7ecl1appe par de largeS ouvertures laissees 
dans le toit et abritees par une Sorte d7ouverture mobile que 
l7on abaisse au besoin pour boucher l7orilice. 
Les combles, comme il vient d7Stre dir, sont couverts de pes 
tites planches de bois de sapin se recouvrant comme des ecails 
les, ou, dans certaines contrees, de grandes lames de scI1iste.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.