Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221616
HIsT0lRE 
DE 
L,HAB1TAT10N. 
297 
lennels, Si leur accomplissement est prejudiable a leurs intes 
räts. Pour cela, il n7est pas de subterfuges et de fmesses 
qu7ils n7emploient. 
Tons ceux qui comptent sur leur simplicite, sur la rus 
desse de leurs moeurs pour les artirer dans quelque piege, y 
tombent euxsmämes infailliblement, car leur perspicacitcE 
6gale leur ambition, leur rapacite et leur prudence. 
Comme leurs ancetres, les Aryas, ils ont pour habitude, 
dans leurs demeures, de faire bätir une grande salle dans 
laquelle ils reunissent leurs pairs et leurs sub0rdonnes. 
Lä, on delibere, lä, on juge les diFferents, la, on donne 
des banquets qui se prolongent pendant plusieurs jours et 
plusieurs nuirs, et qui se terminent souvent par des rixes. 
s7ils croient.necessaire de tenter une expcZditi0n tressfrucs 
tueuse sur un territ0ire voisin, ils choisissent, comme il 
vient dlStre dir, que1que plage ecartee, dominee par un pros 
montoire ou presqulile ä. l7emb0uchure d7un fleuve et s7y 
fortifient, aiin de pouvoir s7y refugier et s7y defendre en cas 
de revers, jusqulä ce qu7une autre expedition leur apporte 
des secours; aussi ontsils grand soin de se mettre en coms 
munication constante avec la mer qui les derobe eux et leur 
butin ä toute poursuite, car aucun peuple ne sait tenir la 
mer et la franchir avec rapiditeE, comme le savent faire ces 
l1ommes du Nord. 
Les habitations des pers0nnages importants parmi eux 
presentent une agglomeration de bätiments de djmensions 
er destinations variees, disposeEs sans symetrie, mais en kais 
son de la convenance de cl1acun. Les plus vastes, parmi ces 
demeures, ressemblent ä des villages, car chaque piE:ce, oü 
a peu pries, est une mais0n, perite ou grande, suivant le bei 
soin. Ces maisons sont ou juxtaposees, se j0ignant par un 
point ou separees, et mises en communicatjons alors les 
unes avec les autres par des galeries de bois fort basses. 
C0uvertes de bardeaux de pin ou de lames de schiste, elles
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.