Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221544
29o 
HlsT01RE 
DE 
IJHA81TATI0N. 
T 
H  
ceci, c7est l7absence de rais0nnement; on croirait rSver. 
Quelle est donc l7existence de ces l1ommes puissants parmi 
les Nahuas ou les T0ltE:ques qui vivent dans des cellules, 
toutes exactement pareilles, comme le seraient des loges fais 
tes pour des animauxP Er cependant, ces he bitudes qui Seins 
blent primitives, s7entourent dJun luxe pr0digieux ä l,extes 
rieur, luxe qui est purement dec0ratif et ne repond ä aucun 
bes0in. N0us n7av0ns rien vu de pareil sur la surface de la 
terre. D: D0xi etait s0mbre et ne rep0ndait pas. Il se des 
mandait Si ces h0mmes seraient en eta1 de c0mprendre et 
dlaccepter la loi du B0uddha, car il etait enc0re penetre de 
.la ferveur ap0st0lique qui lui avait Si peu rcEussi dans le 
Katl1aT. 
D0xi essaya d0nc de precher le peuple; mais les cl1efseet 
les prStres Nahuas Hrent sav0ir ä son compagnon que s7il 
continuait ainsi, ils se verraient dans la necessite de lui arras 
eher le coeur de la poitrine pour en faire hommage ä Tol1iI, 
et Doxi se le tint pour dir. 
Tous deux Hrent al0rs une p0inte vers l7ouest, sur les 
b0rds du PaciHque. Lä ils trouverent des populations dous 
ces, plus blanches de peaulque ne sont les Nahuas, s0umis 
ses au gouvernement des pretres, mais qui, dlailleurs, 
paraissaient etre un rameau plus pur de la meine race. 
Dans cette c0ntree, comme dans la presqu7ile Yucatheque, 
il existait une Classe inferieure, brune de peau, petite, ro. 
buste et soumise ä tous les travaux. 
Les habitaIions ordinaires de la contree c0nsistaient en 
une enceinte de murs construits en pierres secl1es, irregus 
liercs, couverte par des troncs d7arbres poses jointifs h0riss 
Zonta1ement, et sur lesquels etait agglutinee une epaisse 
couche de terre melee de cailloux et enduite avec s0in 
Ci5gure 88J.  
Les portes et fenetres de ces demeures etaient comp0sees 
de deux morceaux de pierre, räunis au Sommer; l7interieur, 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.