Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221535
HlsT01RE 
DE 
289 
cages de mac;onnerie.  Aussi voissje bien, dir Epergos, 
que toutes ces pierres de dimensions ä peu pries pareillcs, 
ne se liaisonnent point entre elles et sont poscEes ä c6te les 
unes des autres, ou les unes sur les autres sans croiser les 
joints.  ces parements sont maintenus par le mortier du 
blocage.  Mais, ditessmoi, Nimak, ne vous semblestsil pas 
que ce bätiment principal f1gure une structure de charpente, 
bien qu7il so1t fait de pierreP  Dans les temps cEl0ignes, on 
faisait ainsi, en eFfet, des constructions composees de bois 
empiles et formant encorbellement; c7est pourqu0i on a cons 
servä cette apparence.  Mais ei quoi bon, puisqu7on cl1ans 
geait la matierePs Parce qu7on a vu ainsi des constructions 
antiques et que l7on veut en conserver le souvenir.  Er 
pourquoi ne construitson plus en bois quand on fait des pas 
lais et des templesP  Parce que le feu a autrefois detruit 
beaucoup de ces constructions:, puis, qu9e1les logent des 
s3rpents, des fourmis et toutes sortes de bStes malfaisantes. 
Il n,y a plus que le peuple qui emploie du bois dans ses 
maisons, encore astsil le soin de l7enduire de terre. v 
En regagnant leur logis, Epergos dir ä son compagnon : 
it Ne te semblestsil pas, Doxi, que ces peuplades sont pass 
Sees de l,enfance Ä la vieillesse sans transirion.  Pourss 
quoiP  Parce que ces ediHces que nous venons de visiter 
sont, comme dispositi0ns, tressvoisins d7un 6tat primitif et 
presentent dans leur structure et leur dcEc0ration les symps 
t6mes de la decadence. 
ei Cette scu1pture monstrueuse, monotone dans sa profus 
sion, reproduisant des formes qui n7appartiennent pas an 
mode de c0nStruction ad0pte, accuse un art corrompu avant 
son developpement. 
is cela ne se peut expliquerque par la tyrannie d7une caste 
supärieure sur une population d7artisans et d7artistes avans 
ces dejä dans la pratique des arts, mais qui obeissent ä des 
fantaisies aveug1es., irreHechies. Ce qui me choque en tout 
19
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.