Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221466
286 
H1sTOIRE 
1JHAB1TAT1oN. 
poses en encorbellement et soutenant un plafond etr0it. Ces 
interieurs sont couverts de peintures et d7l1ieroglyphes. Les 
linteaux des portes sont faits d7un bois tressdur et rouge qui 
ne slaltere pas. Deux longues s0lives, qui saillent des deux 
c6tes des p0rtes principales, sont destinees Ä s0utenir un volle 
formant abri. Les couvertures sont en terrasses et enduites. 
L7ensemble de ces bF1timents est rigoureusement oriente. 
La figure 86 donne la vue cavaljere du bätiment princis 
pal avec llextremite des deux bätiments lateraux, les platess 
formes, les entrees sec0ndaires et le grand tcEocalli v0isin, 
les jardins, etc. 0n voit comme l7al1ee centrale est couverte 
par des voiles attaches aux mäts et aboutissant ä 17abri de 
la porte centrale. 
Cet ensemble ne laissa pas de causer une vjve impression 
ä nos deux compagnons, car ces bätiments sont immenses 
et presque entierement revätus de sculptures. Il y avait la, 
semblaitsil, le travail de plusieurs generations, et cependant 
Nimak leur certif1a que la construction de ce palais n7avair 
pas dure plus de quatre ans. Epergos s7emerveillait de 
trouver des distributions Si naives a c6te d7un art Si avance, 
et qui lui semblait mSme incliner vers la däcac1ence. ll exas 
mina les faqades de ces logis, dilferentes entre elles, mais 
t0utes d7une grande richesse. La clecoration exterieurel du 
bätiment principal attira surtout son attention, car elle cons 
sistait en un simulacre d7encorbellements de pieces de 
charpente avec treillis dans les vides, bien que le tout fük 
fait de pierre. Il y avait la certainement la traditi0n d7une 
structure de b0is. sur d7autres points, des rondins, poscsEs 
verticalement les uns ä c6te des autres et composes de 
morceaux de pierre, Hguraient clairement des assemblages 
de troncs d7arbres p0ses jointifs. Mais la fac;ade du bäti. 
ment de l7ouest attira surtout son attention, car ausdessus 
de cl1acune des portes cEtait sculptee la plus singuliere des 
coration qui0n pur voir, iigure 87; puis, ausdessus du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.