Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1221331
HlsT0lRE 
DE 
1JH,u31TATI0N. 
273 
Les voyageurs suivirent l0ngtemps la chafne de l7Himas 
laya, puis, ayant traverse le Brahmapoutra, passärent les 
montagnes de Mien, occup6es par des tribus sauvages. De 
la ils descendirent dans les contrees visitäes jadis par eux 
et habitees par des hommes de race jaune. Lä ils consras 
terent que les perfecti0nnements cHtaient extrEmement lents. 
sur le b0rd des rivieres, on construisait toujours avec des 
bamb0us et les demeures ne diFferaient guere, comme strucs 
ture, de celles du gros Fau. Cependant Pakt de la cl1arpens 
terie s7etait developpcE et, en s7avanc;ant vers le nordsest, ils 
 trouverent des populations adonnees aux arts, meins elois 
gnees des perfectionnements qu7amene une 10ngue pras 
tique, que celles du Sud. Habituellement, cependant, les 
maisons de ces populations etaient construites tresslegeres 
ment et simplement. Le bois, fourni abondamment par ces 
contrees, etait presque exclusivement employe, avec la 
brique crue ou cuite. Beaucoup de ces maisons ne consiss 
taient qulen un espace couvert et ferme de parois de bois 
dans lequel, suivant le besoin, on etablissait des clois0ns 
f0rmees de nattes. Les habitarions des personnages riches 
se composaient dlune s6rie de pavillons plus ou moins raps 
procl1es ou espaces, ne contenant chacun qu7une ou deux 
pieces, iso1es ou mis entre eux en communication par de 
legeres galeries de bois. Ainsi ces demeures, lorsqu7elles 
etaient vastes, ressemblaient ä un village entremSlö de jars 
dins plantes et cu1tives avec soin. Il etait rare que le Als d7un 
homme riche detruisft la maison de son pere pour la res 
construire ä neuf. Si elle tombait de vetuste, il se c0ntens 
tait d7elever, ä c6te des anciennes constructions, de nous 
veaux pavillons dikkörant tresspeu, d7ailleurs, de ceux qu.il 
abandonnair ä la rui.1e. Ces maisons ne se comp0sajent que 
d,un rezsdescl1aussee, convert par des combles tresssaillants, 
et artistement travailles. 
Dans ce pays, plus que dans tout autre, les traditions 
18
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.