Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220889
2Z4 
HlsT0lRE 
DE 
1JHAI3ITAT1oN. 
de gens sans aveu, qui Ä certains jours, se repandaient aux 
alentours du Forum ou dans le ChampsdesMars pour faire 
quelque mauvais coup. v 
Les trois amis slen allerent dont: visiter ces voies qui en. 
tourent le tl1eätre de Pomp6e et que les ediles, malgre leurs 
soins, avaient grand peine ä maintenir ä peu pries en etat 
de viabilitcE. sur quelques points, les marchandises, acs 
cumulees le long des boutiques, barraient presque la rue. 
Ailleurs, des chariots ne pouvaient passer, et alors c7etait 
des disputes sans treve. Puis des marchands ambulants criant 
ätuestäte, qui portaient du p0isson ou des fruits. La plus 
part de ces maisons, c0nstruites en bois et en brique, surss 
plombaient sur la voie publique et auraient embrasse leurs 
voisines d7en face sans les etr6sillons de cl1arpente qui les 
maintenaient debout.  
D0xi s0upirait en songeant aux rues des villes d7FJgypte, 
dont les mais0ns basses, n7ayant la plupart qu7un rezsdes 
cl1aL1ssee, ferrnees sur le dehors, entremSlees de cours et de 
petits jardins, avaient une apparence dl0rdre et de calme qui 
c0ntrastait singulierement avec le brouhaha et0urdissant de 
cette fourmiliäre humaine. FIpergos se s0uvenait des rues 
d7Athc3::nes, eHtroites aussi et remplies de m0nde, mais bors 
dees de maisons petites, pr0pres, toujours brillantes de vives 
couleurs au soleil et dlun aspect si gai, meine dans les quars 
tiers les plus pauvres. 
Er quelle dilference entre ces deux p0pulati0Hs, Anmut 
         
les lazzi de la populace atl1änienne, touj0urs plaisants, im. 
prcs5vus, ces saillies des paysans venant vendre leurs legumcs 
et leurs p0ules; autant la brutalitcE de cette populace ros 
maine le choquait. Il c0mprenait ä peine ce que disaient 
tous ces gens ä llair soucieux qui se coud0yaient, car ils 
        
nasses, les tr0is amis entrerent dans une taverne situee ä
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.