Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220830
HlsTOIRE 
DE 
1JHAkz1TAT10N. 
229 
cl10se publique. A lui seul les s0ucis, les in5omnies, les ress 
p0nsabilites incessantes. C7est un genie, c7est un dieu ou 
tout au m0ins un descendant des dieux qui daigne s7ocss 
cuper de nos int6räts; qu7av0nssnous mieux ä faire que 
de n0us laisser guider par sa main divinel di Mummius sous 
rit, et Caustis c0ntinua : a Les R0mains 0nt dir aux Grecs 
et ä bjen dlautres peupIes : is Finissez vos querelles et vos 
cc discussions; cela empScl1e de d0rmir les gens de bjen. Le 
ei monde n7est pas fait pour ätre tr0uble par vos clameurs et 
sc vos disputes. Voilä nos legions, nos l0is et nos pr0consuls 
a qui vont veiller ä ce que vous soyiez sages desormais. I: 
Puis, un beau jour, trois hommes ont dir aux Romains 
euxsmSmes : ei Finissonssen avec ces dissensi0ns intestines, 
a ces brigues et ces c0njurati0ns contre la chose publique, 
sc ces tribuns b0utesfeux et cette oligarcl1ie remuante et ams 
ei bitieuse. Les dieux vous avaient env0ye J ules, un genie; 
sc vous l7avez assassine. Rentrez cl1eZ vous et vous tenez en 
H paix. pp Puis ces trois hommes n7ont pu s.entendre, et le 
plus habile ou le plus heureux des trois a supprime les deux 
autres et est reste seul. Si bjen que le peuple romain, qui 
imp0se ses l0is au m0nde, est sous la main d7un seul h0mme 
qui lui impose ses v0l0ntes. C7est admirable, puisqu7il est 
entendu qu70ctave est un demisdieu. Mais suppose un ins 
Stank que ce demissdieu, m0rte1, helasI vienne ä descendre 
dans le sejour de Plut0n, et qu7un f0u prenne sa place. 
V0ila le peuple romain et t0ute la terre sous la main d7un 
insense:, la belle atfaireI qu.en disstu, D0xiP P. Je dis que 
les djeux designent les hommes qui d0ivent gouverner les 
pSL1p1es, et que t0n hypothese n7est pas admissible.  Mais 
Sl7 par hasard, les dieux 0ublient de sloccuper de ce qui se 
passe entre les murailles de Rome le j0ur ou 0ctave subira 
la l0i commune ä tous les humainsP  Les dieux n7oublient 
pas, et tu parles legerement, Caustis. sPardon; sage Doxi., 
ils 0nt oub1i6 de proteger Cäsar et de detourner de sa pois
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.