Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220596
HlST0lRE 
DE 
IJHAB1TAT1oN. 
209 
du pommier 
rat. 
aussi 
bien 
Title 
de 
0U 
du 
sc Eicos est un architecte excellent ; il admet qulil a acquis, 
de sa naissance ä ce jour, le talent qui nous cl1arme. Mais 
qui nous assure que la dose de l7äme du monde dont est 
pourvu Eicos, notre convive, n7a pas commence par occuper 
le corps d7une abeille, laquelle, ä force de travail, slest diss 
tinguee parmi son espece, et a su faire des cellules plus res 
gulieres que n7etaient celles de ses compagnesP L7abeille 
saitselle ce qu7est un hexagoneP Er pourquoi faitselle tous 
jours des cellules hexagonalesP 
sc Aujourd7hui Eicos nous parle des mysteres auxquels 
sont 1nities les architectes, de la loi des nombres et des tracäs 
geometriques. M7est avis que ces lois ont ete faites apres 
coup, comme Si l7abeille s7amusait aujourd7hui ä decrire les 
proprietes de lihexagone et comment il est comp0se de six 
triangles equilateraux reunis aux Sommers. Je decouvre 
lläme du m0nde dans le travail de l7abeille, comme je la des 
c0uvre dans toute oeuvre d7art et dans toute production nas 
turelle. Distasis se croit seul llintelligence evoquant un m0nde 
qui n7existe pas reellement; moi, je vois l7intelligence pars 
tout, perpetuant la vie au sein de la matiere qui existe, mais 
serait inerte sans elle. Er, pour en revenir ä notre point de 
depart, je ferai ä notre ami Eicos une question, s7jl le pers 
merk  Fais.  Estsce l7l1omme qui a invente les nombres 
ou les nombres existaientsils avant l7l1omme P Estsce l7homme 
qui a invente le cercle ou le cercle existaitsil avant l7homme2 
 Les nombres, repondit Eicos, sont, comme la geometrie 
est; l7homme nla fait que connaitre les uns et appliquer l7aus 
tre ä ses besoins, ses arts et son industrie.  B0n:, alors Si 
les nombres, si la geometrie existaient, les consequences 
existaient aussi, car le nombre douze pouvait se diviser par 
deux, par trois et par quatre sans qu7il für besoin de l7homme 
pour c0nstater le fait; donc toutes les lois sd7harmonie des
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.