Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220519
HIsT0lRE 
DE 
1JHAi31TAT1oN. 
20l 
 
veut donner ä un style ou support vertikal une apparence 
rjgide, comme pour les colonnes, par exemple, on repete la 
ligne verticaler au moyen de cannelures, de traits, de rais 
nures, clest la une question d7art. sur ces triglyphes, qui 
forment ainsi sur l7architrave autant de pilettes, on place la 
corniche D, dont la saillie et le profil eloignent les gouts 
t1eres E des parements. 
er Cela etant fait, on peut remplir ou laisser vides les 
espaces entre les triglypl1es, puis poser en arriere une assise 
G dont la saillie rec;oit le plafond de bois H, composeE de 
poutrelles que l7on rev6t de peintures ou de terre cuite, 
poutrelles qui portent les solives I, entre lesquelles on place 
des panneaux de terre cuite emaillee ou de bois. La cors 
niche regoit les assises de pierre J K, sur lesquelles slaps 
puient les chevrons L de la cl1arpente. sur ces chevrons sont 
en1breves les pannettes M, qui servent a supporter les tuiles 
 et ä les empScher de glisser. Vous voyez que cette structure 
est tresssimple, que cl1aque partie remplit une fonction et 
que, si rien ne manque, il nlest aucun membre que llon 
puisse retrancher comme inutile. Il parait donc que tout, 
ici, a ete combin6 en rais0n de la matiere mise en 0euvre : 
la pierre. 
sc Voulonssnous construire en bois, par economie ou bien 
parce qu7il est necessairs d7obtenir de larges entrescolonnes 
ments et une structure legereP sur le chapiteau A, de pierre 
ou de marbre, nous posons les deux p0itraux P de bois, 
qui forment l7architrave, puis les deux liletsslistels N. A 
llaplomb de chaque colonne, nous posons la poutre O, dont 
llextremitä O, forme triglyphe ou support de la cornicl1e. 
sur ces triglypl1es nous plac;ons le filet Q, qui rec;0it les 
chevrons R, lesquels debordent, saillent, re9oivent ä leur 
extreEmite une planche S qui fait la face du larmier, un f1let 
supcsErieur T propre a recevoir les gouttieres de terre cujte, 
puis, le dessous du larmier. Entre les triglyphes,squi, dans
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.