Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220469
1gG 
H lsT0lRE 
DE 
1JHA13IT,xT10N. 
s 
pas, bois avec moi a Chremyle.  Bonl dit Eperg0s, Si 
nous laissons nos dcux philosophes s7engager sur ce terram, 
         
äme dans le m0nde, et l7autre que les ämes passent leur 
temps ä changer de peau. Gardons, slil vous plait, notre 
bon sens, et tenons.noussen ä ce que nous voyons claires 
1:1ent.... Voilä un beau plaf0nd, que cela est d0ux ä l70eil et 
qulil est bon d7Stre ain5i au frais tandis que cette ouverture 
nous laisse voir l7horizon tout brc1lant de lumiere et nous 
envoie les parfums du jardin; puisseSstu, Cl1rcHmyle, jouir 
longtemps de ces biens et en faire jouir tes amisl pp Mais, 
s7adressant ä l7architecte: sc Dissnous donc, Eicos, puisque 
tu etais en veine de bien faire, pourquoi n7asstu pas construit 
en marbre les entablements des portiques sous lesquels nous 
nous promeni0ns tout ä l7heure2  El1l reprit Eicos, 
Cl1rämyle trouvait dejä qulen faisant elever des colonnes 
de marbre, je depensais trop d7argent et que je le,ruis 
nais.  Cependant, pour vos temples, c0ntinua Epers 
gos, cheZ t0us les Doriens, vous faites porter des entas 
blements de pierre sur les colonnes de mSme matiere, 
et ces entablements ne diHerent pas sensiblement, comme 
aspect, de ceux que tu as fait faire ici avec du bois. 
En bonne logique, estsil convenable de donner des formes 
semblables ä des parties d7architecture faites de matieres 
diFferentesP J 7ai vu chez les Medes et dans l7Ionie que les 
matcsEriaux employes imposaient la forme adoptee par l7ars 
cl1itecture. Ce nlest pas une critique que je fais ici de ke3 
portiques, qui sont cl1armants, mais je serais aise de t7ens 
tendre sur un pareil sujet.  Tu en sais plus long que m0i 
sur ce chapitre, Epergos, mais tu veux me faire discourir, 
et la matiere Stank ardue, je risquerais fort de vous ennuyer. 
 Non p0int, dirent les convives, il y a touj0urs quelque 
chose de bon a tirer d7une discussi0n entre gens experts; 
parle donc.  Faisimoi apporter une tablette, Cl1rcsEmyle,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.