Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220382
t92 
HIsT01RE 
DE 
IjHA13ITATIoN. 
 
le chapiteaus ionique, derive du chapeau de bois, fut abans 
doj1ne et celui qui fut adoptö prit le nom de Dorique. 
ce chapiteau r0buste et deb0rdant de beaucoup le für de 
la colonne d7abord, fut successivement taille sur un pro1il 
plus tin, et, ä l7epoque ou Chremyle iit bätir sa maison, le 
cl1apiteau dorique aiTectait dejä le galbe le plus delicat. 
       
pendant quJ0n ölevait sa demeure. Aussi lorsqu7elle fut 
achevee et hab1tee, v0ulutsil y reunir quelques amis dans 
un banquet, car les Atheniens prisent fort les plaisirs du 
triclini0n partagcEs entre personnes instruites et qui savent 
discourir. 
ChrcHmyle savait animer ses convives; les choisissant avec 
soin, lorsqu7il les avait mis sur un sujet propre ä exciter 
leur verve, en homme d7esprit, il se taisait et les laissait diss 
cuter ä leur gre. Si la conversation mollissait ou si elle tours 
nait aux propos aigres, en que1ques mots Hatteurs il savait 
la ranimer ou donner aux discussions accrbes un tour plais 
sank. 0n considc5rait comme une bonne fortune d7ätre comptcsE 
parmi les convives de Chrämyle, car on cEtait certain de n7y 
trouver que la 1ine Heut d7Athenes. Er cela n76tait pas un 
des moindres griefs ;que les envieux exp1oitaient contre le 
ric11e parvenu. 
Pour cette inauguration, la maison avait ers soigneuses 
ment partie, les jardin8 remplis de fleurs. Les convives arris 
verent dans llapressmidi vStus elegamment et se reunirent 
sous. le premier portique. Ils ätaient dix, car Chremyle ads 
mettait que ce nombre ne devait pas Irre döpass6, Si l7on 
prätendait laisser une agräable impression aux convives. 
Tons se connaissaient, et parmi eux etaient deux philosos 
phes fort renommes ä Athenes, un auteur dramatique, deux 
archontes, un peintre celebre, l7architec.te, F,perg0s et D0xi, 
Alors il nletait pas d7usage que les femmes prissent part aux 
banquets. Cl1remyle, sans faire attendre ses convives, 1orss 
.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.