Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220379
HlsTOIRE 
DE 
L7H.4I3ITATI0N. 
1g1 
i 
lasges, ils n7apportaient avec eux que des notions d7art tress 
grossieres, empruntees Ä l7Asie. De leur c6tcH, les PcElasges 
n7avaient guere fait de progres depuis le temps ou ils eles 
vaient ces massives constructions dont on a vu un ecl1antils 
lon1. Mais les rapports de toute nature qui s7etablirent 
bient6t entre les Hellenes, les I0niens et les Lyciens des 
c6tes de l7Asie donnerent aux premiers les notions d7art qui 
leur manquaient. Ils se mirent donc ä faire des l1abitations 
ä l7instar de celles de leurs voisins d7Asie, tout en consers 
vant quelque cl1ose des usages pelasgiques. Cependant le 
bois de construction etait peu abondant sur le territoire grec, 
tandis que les matcEriaux calcaires se trouvaient a profusion 
et d7une rate beaute. Ils se mirent donc ä remplacer les cos 
lonnes et chapiteaux de bois par des col0nnes et chapiteaux 
de pierre ou de marbre, et furent entraincHs ainsi ä donner 
ä ces chapiteaux un beaucoup moins grand developpement 
que ne leur en donnaient les Ioniens, car ils se seraient 
bris6s sous la charge. Cependant ils en conserverent la forme 
generale, celle d7un cl1apiteau de bois termine par des vos 
lutes, et laisserent a ces chapiteaux le nom de Ionique. Pens 
dank longtemps, ils se conten7.erent de cette modilication 
imposee par le cl1angement de matiere. 
On ne saurait dire si ce fut Epergos qui le premier fit res 
marquer aux Doriens  qui, comme il a ete dir, formaient 
une brauche des Hellenes,  le dcEfaut de relation entre la 
forme de ce chapiteau ionique et la matiere dorenavant ems 
ploycEe : le calcaire. Toujours estsil que ces Doriens, tenant 
c0mpte de ces critiques, abandonnerent la forme traditions 
nelle des chapeaux de bois pour en adopter une nouvellez 
därivee de l7emploi de la pierre. Il dut y avoir ä ce sujet de 
l0ngues discussions qui ne sont pas parvenues jusqulä n0us, 
entre les architectes de l7Hellade; mais la raison l7emporta, 
Voy. les Hgures 56, 57 et 5S.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.