Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220362
190 
HIsTOIRE 
DE 
I.7HA1s1TAT1oN. 
des plus riches de la ville. Les colonnes, de marbre pentes 
lique, supportent des architraves de bois, surmontees de 
frises et de cornicl1es couvertes de stuc, enrichies de peintures 
döljcates. Partout les murs sont revätus d7un enduit An et 
poli, orne de peinrures, et les plafonds sont faits en chars 
pente, artistement travailles et colores. 
Epergos qui, ä plusieurs reprises., avait fait d7asseZ longs 
s6jours dans l7Hellade,  car il aimait cette population 
plus qu7aucune de celles qu7il avait visitcEes, sn7avait pas peu 
contribuc5 aux progres des arts et de l7industrie cl1ez les 
Atheniens, tandis que D0xi n7avait guere cesse de sej0urner 
en Assyrie et en Egypte. II avait ers tem0in de la chute de 
N inive, puis de la guerre des Perses c0ntre les Assyriens et 
de la jin de ce vaste empire, tombcZ entre les mains de Cyrus. 
Quand par l1asard Doxi s7etait retrouve avec son compas 
gnon dans l7Hellade, il nlavait pas manqucE de critiquer vis 
vement ce qu7jl voyait faire cheZ ces peuples actifs, res 
muants, changeant sans cesse de gouvernement et disposes 
Ä s7affranchir des traditions. Il avait predit la ruine des 
Hellenes qu7il considerait comme des enfants desordonnes, 
citant toujours l7Egypte et PAsie comme les sources de toute 
sagesse, tandis que l7Egypte däclinait visiblement et que 
l7empire mcsEdique s7ekfondrait. Aussi pendant l7une des ders 
nieres visites que Doxi tät ä Athenes, apres sa destruction 
par l7arm6e de Xerxes, pretendaitsil determiner Epergos ä 
quitter pour toujours ces rivages dövast6s; mais Epergos, 
plein de conHance dans le genie de ses amis les Atheniens, 
se remit a l,oeuvre avec eux pour restaurer la ville incendiee, 
comme autrefois il avait aidcE l7äryen ä refaire sa cabane 
bouleversee par la tempSte. Dlailleurs Eperg0s aimait la 
discussion et en nul autre pays n7avairsil eu l7occasion de 
tant disputer qu7ä AthZ:nes. 
Quand les Hellenes commencerent ä sletablir sur uns 
grande partie du territoire grec, apres avoir soumis les Pes 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.