Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220246
I78 
HlsTOIRE 
DE 
q 
seulement, faudrastsil leur d0nner m0ins de saillie pour 
cZviter qu7ils ne se brisent sous la charge, car la pierre n7a 
pas la flexibilite du bois. Vous c0nvientsil de visiter une des 
chambres pendant que la famille est an jardinP  Volons 
tiers. sV0us voyeZ que ces chambres, petites, ne sont 
cHclairees que par la porte s7ouvrant sous le p0rtique. Celles 
ci est fermcEe avec un vantail de bois et un volle; on peut 
d0nc laisser la porte ouverte la nuit pour respirer l7air 
frais. 
ei Chacune de ces cl1ambres est couverte par un plafond de 
bois c0lorie, les murs sont peints dans la partie superieure et 
lambrisses en bas de b0is precieux. Un lit ega1ement de bois 
incruste d7ivoire occupe le fond de la chambre. A c6te est 
une petite table et un escabeau. Le Sol est couvert de nattes 
tressHnement travaillees et une lampe est posee sur un pied 
de br0nze.  Il est evident que l7on csEvite partout le contact 
de la pierre.  Certainement, et cela comme je le disais, res 
sulte d7une longue habitude de vivre au milieu d7habitations 
faites de bois. D7ailleurs, en ce payssci, le contact de la 
pierre est malsain et occasionne des douleurs aux membres. 
sc Pour vous montrer jusqu7ä quel point on apporte de soin 
en ceci, voyeZ ces fenetres qui eclairent les deux salles d7en. 
tree sur la fac;ade exterieure. Examinez CHgure 63J comme 
ces baies sont construites. 
c: La fenetre forme un coffrage rapportä dans la baie, et se 
compose de deux montants A, de deux traverses B, et de 
chaque c6te, de trois entretoises C qui f0nt l7epaisseur du 
mur de pierre et vom s7assembler dans dlautres montants 
intcErieurs. 
sc Les intervalles D sont remplis par des panneaux de bois 
ainsi que le plafond et llappui. Un cr0is.5l10n coupe la fenSs 
tre en quatre parties, dans chacune desquelles est suspendu, 
par des g0nds, un panneau treillise E. Ainsi la main n7est 
jamais en contact ;1vec la pierre. De plus, ces croiscEes de
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.