Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220238
HIsT01RE 
DE 
IJHA131TAT1oN. 
177 
q 
ces colonnes ä pans nombreux. Les cl1apeaux grossiers qui, 
pos6s sur la tSte de ces poteaux, soulageaient les portees des 
poutres, ont ete sculptes aux extremites en volutes. Tour cela 
a Este revStu, comme vous voyez, de peintures brillantes et 
conservatrices. Quant aux combles et plafonds, nous cons 
tinuons a les faire en bois, mais en leur donnant chaque 
jour plus d7elegance, suivant le goc1t de chacun, et ä les ens 
richir de peintures et mäme de dorures. 
sc Pour que ces colonnes de bois ne s0ient pas alteröes ä 
leur extremitä inf6rieure par l7l1umidite du Sol, nous les p0s 
sons sur des bases de pierre. Au total, ces demeures nous 
velles sont semblables ä celles beaucoup plus vieilles que 
vous pouvez encore voir dans la contree, et ne font que res 
produire les dispositions anciennes avec plus d7cEl6gance et 
de recl1erche dans l7execution des details. 0n sait iaconner 
l7csEtain, le cuivre, l7argent et For, et soumettre ces metaux ä 
toutes les formes qu7il plaIr aux artisans d7adopter; aussi 
voyeZ comme on a incrustä ces boiseries et ces meubles 
d7ornements dcHlicats de m5tal. Il n7y a pas longtemps non 
plus que nous posons des enduits sur les murs bruts. Cette 
industrje nous est venue des contrees de l7Est qui savent 
cuire la pierre pour en faire de la chaux, laquelle, melee 
avec du sable, permet dlobtenir ces surfaces unies, si favos 
rables ä recevoir la peinture. Nous posons mc3me un tress 
läger enduit de Cette chaux corroyee avec de la poussiere de 
pierre dure, ou avec du sable An sur nos bois, pour les preis 
server contre l7action du soleil et pour recevoir la peinture, 
mais cela exige beaucoup de soin.  Er quels bois ems 
ployezsvous ainsi P  Le cedre, le cypres, le sycomore:, ces 
bois commencent ä devenir plus rares et dejä quelques 
personnages riches ont fait tailler des co1onnes dans des 
blocs de pierre en suivant exactement la formt; de celles 
faites de bois. Un jour viendra ou on taillera aussi les chas 
peaux dans de la pierre; rien n7empecl1e que cela solt ainsi; 
 l2
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.