Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1220146
17o 
H1sT0lRE 
IJHABITATIoN. 
 
ce que vous voyiez les pieces qu7il me plait de m0ntrer aux 
personnes discretes., et je vous ferai accompagner. Mais, 
ditessmoi, nlavezDvous eu quelques nouvelles de la Horte de 
galeres que nous avons envoyee dans les mers de l70ccidentP 
 Aucune, car nous ne venons pas de ce c6te.  Des nous 
velles fächeuses ont Este transmises dans la c0nträe par des 
pScheurs; mais rien de certain. pp 
Le maitre ayant appele un esclave pour qu7il ec1t a preves 
nir les femmes de la preset1ce des etrangers, Eperg0s et 
Doxi kurent introduits dans la cour entourcsEe d7un portique 
CHgure 62J. 
Au milieu de l7aire, laissee ä ciel 0uvert., s7elevait une pes 
tite fontaine dont les eaux se repandaient dans un bassin et 
dans des rigoles qui les env0yaient au jardin par des cons 
duits. La structure de ce p0rtique, entierement fait de bois, 
etait peinte, comme la fa9ade, de couleurs vives. Les eaux du 
ciel, rejetecs par les combles, tombaicnt au milieu de la cour. 
Au f0nd, s7ouvrait la salle de rc5union de la famille1, elevee 
de deux marches ausdessus du pavcsE du portique. Autour 
de cette salle etaient disposes des bancs tressbas et larges, 
recouverts de riches etoffes. C7etait sur ces bancs que l7on 
s7etendait pour prendre les repas, servis sur de petites tables 
en face de chaque c0nvive. Ausdessus de ces bancs de bois 
incrustc5s d7ivoire et d7argent, se dressait.un lambris egales 
ment convert d7incrustations exe5cutäes avec une grande pers 
fection. Cette salle etait ec1airee seulement par le cielsouvert 
de la cour, et Cette lumiere reHetee donnait un eclat harmos 
nieux aux vives couleurs du plafond, des murs et des 1ams 
bris. Epergos adressait force questions au maitre de la mais 
son:, mais celuisci y rep0ndait avec nonchalance, et sans 
paraitre autrement Hatte des exclamations admiratives de 
son höre. ca Je vois, ditsil enkin, que vous prencz un vif ins 
I. Voy. le plan en G.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.