Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219911
HIsT0lRE 
DE 
1JHA.131TATIoN. 
151 
s 
sements sont generalement faits de pierres posees irrögulies 
rement pour räsister aux inondations qui parfois envahissent 
la plaine. Ausdessus s7elevent des murs de brique crue avec 
1inteaux de bois sur les portes et fenetres. Puis sont poses 
en travers, sur les tetes des murs, que1ques gros troncs 
dlarbres, d7autres, plus minces, en sens contraire, puis des 
cannes et de l7argile bien battue et couverte d7un enduit de 
chaux; car les Ninivites savent rcsEduire certains calcaircs en 
chaux par le moyen de la cuisson, et, melant cette cl1aux ä 
du sable jin du fleuve., ils en font des enduits tressHns et 
tressbons. Ils extraient aussi des montagnes du c6te de 
l7ouest du bitume dont ils se servent comme ciment entre 
les brlques cuites, sous les pavages et aussi sur les terrasses. 
Ce bitume leur est d7une grande utilite et ils en font grand 
usage. 
Quand la cl1aleur est tellement forte que les intcHrieurs des 
mais0ns mämes cleviennent etouifants, al0rs les gens aises 
font placer sur les terrasses des tentes d7etoffes de laine 
blanche, epaisses, et des serviteurs sont occupes ä arroser 
continuellement ces tentes ä l7extcErieur. Ainsi le soleil, en 
faisant evaporer rapidement cette eau, procure une agreable 
fraicheur sous les tentes. 
sc ll est evident, disait D0xi, que pour habiter ces cons 
trcEes il est bon d7Stre ne parmi les maItres et les riches. 
Jamais je n7ai vu de peuple cl1ez lequel le sort de la plebe 
fc1t plus triste.  Er l7Egypte2 repliqua Eperg0s.  Non, 
cerTcs, les ch0ses en Egypte sont 0rdonnees, les classes ont 
leurs privileges, leurs droits et leurs charges, elles sont säs 
parees par des regles severes, mais la plus infime entre ces 
classes est traitee paternellement, Si on compare ce triiitcss 
ment ä celui que subissent ici t0us ceux qui ne sont pas de 
snoble race ou qui ne sont pas favorises par les grands ou le 
roi.  0ui, je conviens avec toi que l7etat de ce peuple est 
miserable, que la classe d0minante est tyrannique, dure,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.