Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219869
1 4C3 
HlsT0lRE 
DE 
L7HA13ITATIoN. 
 
sont huit cents revoltes des provinces du Nord, amenes ici 
devant le roi, car lui seul pouvait ordonner leur supplice. 
 Er il Fa faitP  Certes I Distinguezsvous aussi ces nuees 
d7oiseaux de proie qui planent ausdessus de ces gibets2 D 
Eperg0s se detourna. u 0hl ce ne sont que les plus cous 
pables , continua llarcl1itecte, dix mille 0nt site retenus 
comme esc1aves et travaillent aux canaux, aux murs, font 
des briques et apportent des materiaux. Comment pours 
rionssnous avoir des 0uvriers pour faire ces immenses edis 
iices, Si llon ne mettait ä notre disposition des esclaves en 
nombre considerableP D7autant que ces travaux en font 
mourir beaucoup, car il n7est pas sain de remuer les limons 
pendant la saison cl1aude. Depuis que ce palais est c0ms 
mence, nous avons perdu plus de deux 1nille ouvriers.  
Mais, Si une paix longue enlevait ä votre souverain l7occas 
sion de fournir ses domai des d7esclaves ouvriers en quantite 
suffisante, que feriezsvousP  cela est arrive quelquefois; 
alors on envoie des emissaires dans les provinces du Nord, 
du c6tcE de la Medic et au delä, lesquels ont pour mission de 
faire s0ulever ces populations toujours mal soumises. Pros 
voquees par ces agents, elles refusent de payer les tributs,0u 
interceptent les messages, ou massacrent des agents royaux. 
Le r0i envoie une armäe, le pays est pille et on emmene la 
population en esclavage tout entiere:, ainsi, nos chantiers sont 
de nouveau garnis, et en mettant en cr0ix quelquesisuns 
dlentre eux, consideres comme les plus c0upables, cela en 
presence des eselaves assembles, ceux qui sont epargnes 
deviennent soumis et dociles comme des jeunes f1lles et tras 
vaillent sans murmurer.  Voilä des palais qui coc1tent 
eher D, dir tout has Epergos ä Doxi, et ä l7arel1itecte: ei Mais 
la erainte des supplices ne fait pas des sculpteurs et des 
peintres. ss0l1 Z pour ces travaux delicats, e7est autre chose. 
Nous possedons des c0rporations de sculpteurs, de peintres, 
soumis ä des regles severeS:, ces artisans sont instruits dans
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.