Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219856
H1sTOIRE 
DE 
145 
1jL 
s 
commun autrefois dans ces plaines, il faut aller loin vers le 
nord ou vers l7ouest. Le roi n7a pas le l0isjr d7entreprendre 
ces longues chasses. Des serviteurs, dresses ä cet etfet, font 
porter avec eux de grandes cages et, par artiHce, arrivent ä 
prendre, dans la m0ntagne, des lions et lionnes sans leur 
faire de mal. On les transporte dans les residences royales 
et, quand le souverain veut se donner le plaisir de la cl1asse, 
il fait entourer cette enceinte de soldats, couverts de grands 
b0ucliers et armes de forts epieux, puis on roule les cages 
dans l7enclos. Le roi monte alors sur un char, son c0cher 
pries de lui, et deux chasseurs qu7il designe, armes de lances. 
Puls on ouvre les cages; les soldats poussent de grands 
cris; les bStes sauvages, aFfolees, courent de tous c6tes; le 
roi les poursuit et, du haut de son char, les couvre de 
Hecl1es. Parfois les bestes blessees, furieuses, se jettent sur 
les chevaux ou sur les roues; alors les deux aides, armes 
de lances, les abattent.  Mais de jeu me paraft quelque 
peu dangereux.  Tour dcs5pend du cocl1er; si celuisci est 
l1abile, il sait eviter les betes et presenter ä son maitre l7ocs 
casion favor.able de tirer; le roi actuel prend grand plaisir Ä 
ces chasses et y est fort adroit. Il lui est arrive de tuer ainsi, 
dans une soiree, une douzaine de lions et de lionnes. Aussi 
le roi accordestsil de grandes faveurs Ä un cocl1er expes 
rimente et prompt. Mais, s7il arrive quelque accident, Si le 
cl1ar est arräte dans sa course par quelque li0n furieux 
s7attachant aux Hancs du cheval, si le roi est en peril, obs 
alors, mall1eur au cocherl  Er que lui arrivestsil2  0n 
le cloue ä une croix ou on lui enf0nce un pal dans la pois 
trine et on le laisse mourjr ainsi.  Ces supplices sont 
reserves aux cochers maladroits ou malheureuxE  N on 
p0int.... Tenez, regardez de ce c6te, un peu a droite du 
champ de la chasse.... Voyezsvous ces pieux, ces crojx en 
grand .nombre2  0ui, en etket.... Mais il me semble 
meine que des corps sont attaches ä ces b0isP  0ui, te 
10 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.