Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219725
136 
HlsT0lRE 
DE 
II HA131TAT1oN. 
 
admirer l.extcErieur de cette porte termin6e par un are, cl1ose 
que je n7ai vue nulle part ailleurs. V0ilä qui me surprend 
etrangement. Qui d0nc v0us a enseignä ce mode de bätirP 
 La necessite.... Les f0rSts ne sont pas ab0ndantes ici 
c0mme en Medic, on ne peut faire venir des b0is qu7avec 
les plus grandes difHcultes; puis la chaleur les fait promptes 
ment pourrir lorsquljls sont en contact avec l7argile; puis 
encore les couvertures en charpente, tussentselles revätues 
de terre, ainsi que cela se pratique dans quelques contr6es 
situ6es au nord, ne d0nnent pas dans les intärieurs une 
tempcErature assez fraIche. Il nous fallait donc nous passer 
de bois et bätir entierement avec l7argile. Nos prcEdecesseur5 
n7arriverent que successivement ä formen ces berceaux. 
Voyant que les bois poscEs h0.riz0ntalement sur les tStes des 
murs Häcl1issaient s0us le p0ids des terres formant les couss 
vertures, et se däc0mposaient en attirant de ncmbreux ins 
sectes, les anciens. c0nstructeurs eurem d7ab0rd l7idäe de 
fac;0nner, avec des cannes qui viennent en abondance sur 
les rives des fleuves, des arcs dont la courbure cEtair rendue 
immuable par d7autres tiges de r0seaux posäes en dess0us, 
verticalement, horizontalement et diag0nalement Läg. 48;. 
Ainsi composaientsils comme un grand clayonniige s0lide.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.