Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219410
HIsTOIRE 
DE 
1JHABITATxoN. 
1o5 
 
le l1aut Indus.  Si ces Aryas sont des gens senses, ce que 
je ne cr0is guere, puisqulils t7ecoutaient Si bien, en agissant 
de cette fac;on ils prouveront leur sagesse.  0u plL1kSk, 
qulils ne raisonnent guärel repliqua Epergos.  Pretens 
drasstu, continua Doxi, que les Egyptiens ne raisonnent 
point, eux qui nous montrent cette entente parfaite dans 
leurs bätisses, qui possädent et appliquent ces regles des 
nombres que toismSme trouves admirablesP  Je ne sais; 
mais il y a la quelque chose qui m7embarrasse ou plutöt qui 
ne me satisfait pas absolument.  Parce que tu es un esprit 
inquiet et que tu cherF:hes au delä de ce qui est et doit Hätte. 
 Ecoute, continua Epergos, et faissmoi gräce de tes sens 
tences. Ces habitants de la vallee du Nil vivent sous un clis 
mat exceptionnel : ils n7ont ä lutter ni contre les frimas ni 
contre la tempEte. Ils sont entoures de däserts, et possedent 
toutes choses necessaires ä la vie sans prendre beaucoup de 
peine. L7activitcE, le travail, auxquels d7autres moins bien 
partages sont obliges de se livrer pour co1nbattre les eläs 
ments ou des voisins nombreux et cupides, ils les appliquent 
a augmenter leur biensStre. Dejä ils construisent des des 
meures comme on n7en trouve nulle part aiIleurs sur la terre. 
Ils iront plus loin encore; ils pourr0nt cEtonner les gencEras 
tions futures par la grandeur et la force de leurs construcss 
ti0ns; car toute Ieur activite, toute leur puiSsance de producs 
tion s7appliquent ä la satisfaction dlune pensee egoiste. lls 
veulent bien vivre, et pretendent perpetuer leur existence 
l1eureuse au delä des limites imposees par le Createur, puiss 
qu7ils conservent soigneusement les dcsZpouilles de leurs 
Inorts et qu7ils les placent dans des demeures somptueuses, 
comme Si les morts pouvaient ätre sensibles aux honneurs et 
aux biens terrestres. cela est tressbeau, Si tu veux; mais Si 
jamais ces populations se trouvenr en contact avec des homs 
mes rudes et habitues aux privati0ns, comme quelquessuns 
de ceux que nous avons vus, je crains fort qu7ils ne puissent
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.