Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219392
HlsT0lRE 
DE 
LsH.u;1TAT10N. 
I03 
chaque Service, et le fouet rappelait les negligents ou les pas 
resseux ä leurs dev;irs. 
L7in1endant reglait chacun de ces services et se fais:1it 
rendre compte de tout ce qui entrait ou sortait, de la cons 
sommati0n, des provisions, des redevances et achats. 
Des animaux en grand n0mbre, b0eufs, chevaux, Eines, 
occupaient des etables ä l7extremit6 des jardins, et on voyait, 
dans une vaste bassescour, des poules, des oies, des canards 
nourris avec soin pour la table du maitre. 
sc Eh bienZ dir Epergos ä son compagnon quand ils eus 
rent pris conge de l7intendant, il me parair que les choses 
se sont quelque peu m0dikiees sur ce riche territoire depuis 
que nous l7avons visite pour la premiere fois, il y a quelques 
siecles. V0iläi les grands qui c0mmencent ä elever des des 
meures autrement riches et solides que n7etaient celles du 
temps passe; qu,en disstu, DoxiP  Je dis qu7en eFfet, ces 
demeures sont merveilleuses, si on les compare ä celles que 
nous vimes jadis; mais, du moins, ces Egyptiens 0ntsils le 
bon esprit de conserver les formes anciennes. Ils n70nt rien 
change ä leur religion; leurs lois n7ont fait que se devel0ps 
per dans le sens primitif; et, si des palais pour les grands 
remplacent les maisons de limon ou les cavernes de leurs 
ancätres, je constate que ces construt:tions se conforment ä 
des traditions conservees intactes.  D7accord; mais voilä 
nos l1abitants des bords du Nil qui emploient dcsZjä de 
grandes7pierres dans ces constructions, et s7ils font encore 
des murs de brique crue, des terrasses de iimon sur des sos 
lives de b0is, m7est avis que les riches pers0nnages de ce 
payssci se degok1teront un jour de ces procedes trop gross 
siers, pour se bätir des demeures faites entierement de mas 
tcsZriaux durables. Qui sait meme s7ils ne trouveront pas trop 
fragiles ces pierres calcaires que dejä ils sav;:.nt Si bien tails 
let, et s7ils n7iront pas chercher des materiaux plus durs ens 
c0reP. C7est lä un desir que j7approuve, car ils perp6tues
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.