Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219176
rllsT0lRE 
DE 
I.7HA8rTAT1oN. 
85 
le solide C est pose sur un Sol horizontal a, E, er Si ce Sol 
slincline, suivant c, X, aueune partie de ce solide ne peut se 
detacl1er puisque toutes restent en dedans de la vertica1e 
VO. Voilä pourquoi vos pyramideS sont restees debout 
pendant que vos maisons croulaient.  
ei Mais ces tremblements de terre, ainsi que j7ai pu le 
constater ailleurs, secouent le Sol plut6t qu7ils ne le dcZnis 
vellent, ou du moins ce denivellement est peu sensible; 
donc il sufHra que vous donniez aux murs de vos maisons 
une legere inclinaison pour les maintenir dcbout, en cas 
X. I, 
D A 
I X 
, 
 I 
: I. E Es 
I l 
U I 
I I 
U I 
U, X 
, . 
, I 
U 
D 
dloscillations de la terre. lVlais il n7est pas necessaire que 
vous les terminiez en pointe com1ne le sont vos pyramides:, 
car, supposez la partie X de la pyramide supprimäe, la 
partie c, ei, e J; qui restera, ne sera pas moins solide. v 
L7assembläe ecoutait Epergos avec attention. Quand il eut 
termincsZ, un vieillard qui passait pour un des plus savants 
dans la nation et qui observait les astres af1n de präv0ir les 
öpoques fav0rables aux divers travaux de la culture, se 
leva, et slapprochant lentement de la muraille sur laquelle 
Epergos avait traccE les linäaments qul0n vient de v0ir, 
prit ä son tout le charbon, traqa la Hgure Z: et dir : cc Tes
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.