Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Histoire de l'habitation humaine
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1217785
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1219158
HIsT0l RE 
DE 
83 
sur toute la contrcsSe. En effet, ä cent quatresvingr mille pas 
au Sud, ä partir de la mer, la vallee se retrecit de plus en plus 
jusqu7ä sept cent mille pas environ, ou commence la cons 
trcEe l1abitee par les noirs. Lä elle devient rressetroite et le 
cours du fleuve est encombr6 de rochers. C7est au point ou 
les collines calcaires se rapproc11ent, au Sommer du Delta, 
que les premiers rois etablirent leur residence. Ainsi pous 
vaientsils facilement surveiller le Delta et tout le haut cours 
du Heuve; car, de ce point, si l7on veut franchir les collines 
surllune ou l7autre rive, on ne trouve que le desert, et le 
fleuve est comme une large voie toujours navigable dont 
les bords, favorables ä la culrure et l1abitables, par conses 
quent, ont tresspeu dletendue. Cess b0rds se couvrirent 
bient6t de villages, car les l1abitants de la partie etroite de 
la va1lee cesserent de demeurer dans des cavernes pour se  
rapprocher du fleuve. La pierre brute et le limon leur sers 
virent pour elever ces habitations. Mais il arriva un jour 
qu7un violent tremblement de terre jeta l7effroi parmi les 
p0pulations et ist ecrouler beaucoup de ces maisons. Celles 
dont les parois etaient cEpaisses resisterent assez bien, mais 
la plupart de Celles dont les murs cEtaient legers furent des 
truites ou profondcsEment lezardees. Ce pl1cSnomene ne se Er 
guckte sentir dans le Delta mäme, mais eut des e1Tets terris 
bles dans les parties hautes de la vallee.. 
Les FIgyptiens, ayant un grand respect pour les morts 
et croyant ä l7immortalite des ämes de tous les Stres animes, 
enseve1issent leurs parents, apres avoir soustrait leurs des 
pouilles ä la corruption par des preparations particulieres, 
dans des cavernes naturelles ou creusees et encore sous des 
amas de pierres et de briques crues, af1n qu7on ne puisse 
violer leur sepulture. 
Ils donnent ä ces amas le nom de Pismma, qui veut dire 
Hazciezzr, ou de PisJsesmi, suivant d7autres, ce qui signifie 
.Sz.7lei2cZems du .5oZeiZ.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.