Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1140422
[ SALLE 1  76  
ventes, arcs-doubleaux, arcs ogives, clels, etc. Ces voütes ont ete refaites 
depuis peu, et Parchevequc de Sens, ainsi que la municipalite de cette 
ville, sont fort heureux de trouver ainsi un magnifique vaisseau ou l'on 
peut reunir facilement huit a neuf cents personnes, soit lors des assem- 
blees du cierge, soit pour les Llistributions de prix, les congres, ban- 
quets, etc. a Llusage constant n de cette salle s'est donc conserve pendant 
plusieurs siecles, ct aujourd'hui chacun, a Sens, s'accorde a reconnaitre 
qu,on ne peut trouver un vaisseau mieux dispose pour de grandes reu- 
nions. La figure 2 presente en A la facade meridionale de la salle syno- 
dale de Sens, sur la rue, et en B sa coupe transversale, sur le cote occiden- 
tal. Les quatre angles du batiment sont couronnes par des echanguettes, 
et tout le cheneau est crenele sur la cour de Farcheveche, comme sur la 
place et la rue. Notre ligure 2 trace Fadniiralale claire-voie qui, au sud, 
termine la salle. Du cote de la place, des contre-forts sont conmnncs par 
des pinacles tres-riehes, varies, surmontant des statues, parmi lesquelles 
on (listingue celle du roi saint Louis, la seule peut-elfe qu'il y ait encore 
en Ilrance, de son temps  
La sculpture de la salle synodale de Sens peut etre eomptee parmi les 
meilleures de cette epoque. Les profils, les details, sont traites evidem- 
ment par un maitrc, et aucun editicc ne presente un fenestrage mieux 
coneu et d'un aspect plus grandiose. 
Le chateau de Blois conserve encore la grand'salle dans laquelle furent 
tenus les Etats sous Henri lII. Elle date du commencement du X111" sieele, 
et se compose de deux vaisseaux separes par une epine de colonnes. 
Cette salle fait exception; elle est situee a rez-de-chaussee et n'a pas 
(Fetage inferieur eonformemtent a l'usage general; elle est couverte par 
deux berceaux de bois lamhrisses. C'est d'ailleurs une assez pauvre con- 
struction 2. ll est vrai de dire (pian X111" siecle, le chatcau de Blois n'etait 
qu'une residence sans grande valeur. Autrement importante etait la 
grandkalle du chateau de Montargis, dont du Cerceau, dans Les plus 
caccellens bastimens de France, nous a conserve des plans et (letails tres- 
precieux. La grantYsalle du ehateau de Montargis remplissait exacte- 
1 Cette salle est aujourd'hui eolnpletement restauree, sous la direction de la Commis- 
sion des monuments historiques. Le bätiment avait me divise en plusieurs etages par des 
planchers, les votites hautes detruites en totalitei, celles du rez-llc-cliailssee en partie. Sur 
les six fenetres (le l'ouest, deux seulement etaient conservees. Des eclioppes ailossees aux 
contre-forts avaient mine leur base. Les combles etaient a refaire a neuf, ainsi que les 
cheneaux et les couvertures. Les crenelages avaient me suppriiues, il n'en restait plus 
que deux ou trois merlons. Par suite de la chute de la tour de la cathetlraile, un ecarte- 
mcnt sietait manifeste dans les deux murs lateraux. Cette restauration a conte 11115 000 fr. 
D'ailleurs, rien (l'incertain ou tfliypollietique dans ce travail; car, pour les piliers, les 
voütes hautes, il existe une grande quantite de fragments qui ont site conserves comme 
preuves a l'appui de cette restauration. 
2 Voyez les Archives des nzonumcnts historiques, publiees sous les auspices du Minis- 
tere de la Maison de l'empereur.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.