Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144602
STYLE 
11911 
de bois, qui ne tracaient pas un profil, sans pouvoir donner la raison de 
ce qu'ils faisaient. 
Trouver un systeme de structure libre, etendu, et applicable a tous 
les programmes, permettant d'employer tous les materiaux, se pretant a 
toutes les combinaisons les plus vastes comme les plus simples; revetir 
cette structure d'une forme qui n'est que l'expression meme du systeme; 
decorer cette forme sans la contrarier jamais, mais au contraire en la 
faisant ressortir, en Yexpliquant par des combinaisons de profils traces 
d'apres une methode geornetrique, qui n'est qu'un corollaire de celle 
appliquee aux conceptions d'ensemble; donner 51 l'architecture, c'est-a- 
dire a la structure revetue d'une forme d'art, des proportions etablies sur 
des principes de stahilite les plus simples et les plus comprehensibles 
pour l'ail; enrichir les masses par une ornementation methodiquement 
empruntee a la nature,f d'apres une observation tres-delicate de l'orga- 
nisme vegetal et animal; appliquer enfin a cette architecture complete la 
statuaire, mais en soumettant celle-ci a des donnees monumentales qui 
Fobligent a tenir au monument, a en faire partie : c'est 1a, en resume, ce 
qu'a fait notre ecole laique de la lin du xne siecle. Le style est inherent 
a l'art de l'architecture, quand cet art procede suivant un ordre logique 
et harmonique, par consequent, de l'ensemble aux details, du principe a 
la forme; quand il ne remet rien au hasard ou a la fantaisie. Or, c'est la 
fantaisie, par exemple, qui seule guide l'artiste, s'il pose un ordre devant 
un mur qui n'en a pas besoin, ou qui donne, a des contre-forts faits pour 
buter, la figure d'une colonne faite pour porter; c'est la fantaisie qui 
perce dans un meme edifice des baies cintrees et des baies terminees 
carrement en plates-bandes; qui intercale des corniches saillantes entre 
des (Stages, 1a ou il n'y a point d'egout de combles; qui dresse des fron- 
tons sur des baies ouvertes en plein mur; qui fait couper un etage pour 
percer une porte d'une hauteur inutile, si l'on a egard aux personnes ou 
aux vehicules qui passent sous son arc, etc. Si ce n'est la fantaisie, c'est 
ce que l'on veut bien appeler vulgairement le goüt, qui conduit a ces 
choses contraires a la raison; mais est-ce faire preuve de goüt en archi- 
tecture que de ne se point appuyer sur la raison, puisque cet art est 
destine a satisfaire, avant tout, a des besoins rnateriels parfaitement 
definis, et qu'il ne peut mettre en oeuvre que des materiaux dont les 
qualites resultent de lois qu'il nous faut bien subir? 
Croire qu'il peut y avoir du style en architecture dans des cnuvres ou 
tout demeure inexplique et inexplicable, oü la forme n'est que le produit 
de la memoire chargee d'une quantite de motifs choisis a droite eta 
gauche, c'est une illusion. Autant vaudrait dire qu'il peut y avoir du 
style dans une ceuvre litteraire dont les chapitres et meme les phrases 
ne seraient qu'un ramassis decousu emprunte a dix auteurs ayant ecrit 
sur des matieres differentes. 
Mais sans recourira ces tristes et dispendieux abus, si nous comparons 
a notre architecture des XlIc et xrue siecles, une autre architecture pene-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.