Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144516
1:35 
STYLE 
ecarte jamais. C'est ä cette methode que toutes ces oeuvres doivent le 
style dont elles sont comme penetrees. Depuis la montagne jusqu'au 
cristal le plus menu, depuis 1e lichen jusqu'au ehene de nos forets, de- 
puis 1e polype juäqlffl l'homme, tout, dans la creation terrestre, pos- 
sede le style, ÜOSIL-ft-difü l'harmonie parfaite entre le resultat et les 
moyens employes pour TObÜGHiF- 
f" NM x W Xifvfikkgf  f 
v d x XÜ-X xÄIXXXXX Xfj 
R! XXXXAX   X 
fxxjffx mvf 
w XXXX); X  ( XAX 
  X Qf   yää 
  Z"  Ifs NAÄ f f V X 
ixjx)  [un {Yf x  j] (x 
 {W "  {Ygciffwwxgpxkä X f Kg    
 f  f 1x 1 f 
ÜD  vävKfsafeääif;    V 
  vwffffäfxjälj! XMX   m1,.   
C         
 wülfwxxxx,    v" r"   
h Ncwvwwlswxx 1 "MM  "Näixbä Mx 
x k Kglxfäsxxwfx;  Vix   
N "Ixillvää. W, w Xffk   
  NssÄwsÄ. m W Nm    
p.  NM,  T: 1x1; A w. ail 
       vuwyii, 
 Wäxäixx    l vccmw {yw E.  nia N 
  . "L  Wiw 
Voila l'exemple qui nous est donne, que nous devons suivre, quand, 
a l'aide de notre intelligence, nous pretendons creer. 
Ce que nous appelons imagination n'est qu'un cote de notre esprit. 
C'en est la partie, pourrait-on dire, qui vit encore quand le corps som- 
meille, et qui nous fait assister en reve a des scenes si bizarres, nous 
deroulant des faits impossibles et sans liaison entre eux. Cette partie de 
nous-meules ne dort point, a son tour, quand nous sommes eveilles, 
mais elle est reglee par ce que nous appelons la raison. Nous ne sommes 
d0nc pas les maitres de notre imagination, puisque sans cesse elle 110115 
distrait, nous detourne de l'occupation presentc, et puisqu'elle semble 
s'echappei' et vaguer 51 son aise pendant le sommeil; mais nous 5011111165 
les maitres de notre raison; la raison nous appartient, nous la nourris-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.