Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144342
[ STALLE 1   1168  
sofiite incline, comme dans Fexem ple preeedent, peu a peu ce plafond 
devient plus saillant, est porte sur des corbeaux, s'arrondit en voussure, 
puis se dispose, a la fin du XVB siecle, en autant de petites voütes'q11'il y 
a de sieges. Ces dais sont alors enrichis d'armoiries, de clefs, de nervures. 
Des arcatures suspendues se projettent au droit de la plus forte saillie 
des sieges. Les jouees se couvrent de sculptures ajourees. Nous n'avons 
plus, en France, d'exemples existants assez complets des stalles de 
Yepoque de "transition entre les X1118 et xve siecles, il nous faut recourir 
a celles qui existent encore sur le Rhin et en Allemagne. Les belles 
stalles de Saint- Gercon, a Cologne, datent du commencement du 
xrve siecle', et presentent deja des jouees tres-richement decorees de 
figures ronde bosse. Les stalles d'Anellau 2, qui appartiennent egalement 
au xrve siecle, sont tres-complctes, et possedent un dais saillant, ou 
soffite rampant, porte sur les jouees et sur des consoles placees de deux 
en deux sieges. Voici (fig. li) une perspective de ces stalles, qui ne 
comprennent qu'un seul rang avec dossier et prie-Dieu. Cette boiserie, 
d'un travail grossier dans ses details, est d'ailleurs bien eomposee, et 
presente un type assez pur des dernieres stalles a dais en plafond avant 
les voussures ou les voütains 3. 
Les exemples de stalles des xve et XVIE siecles sont assez frcquents 
encore en France. Nous citerons celles de Yeglise de  
dont les dais sont en forme de voussure; de FancieHneabbaye de Saint- 
Claude (J ura), aujourd'hui cathedrale, qui remontent au xve sieele. Ces 
dernieres sont datees et signees; elles ont ete faites par Jehan de Viery, 
en 11155. Exectitees grossierement, elles sont cependant assez bien com- 
posees. Mutilees a plusieurs reprises, des statuettes, certaines parties 
manquent aux jouees. 
Voici (fig. 5) la face et le profil des formes hautes. Les grands panneaux 
du dorsal sont decores de figures bas-reliefs representant des prophetes, 
des sibylles. Des figurines ronde bosse surmontent les colonnettes a 
section octogone qui separent ces panneaux. D'autres statuettes sont 
posees sur les fleurons espaces de la petite galerie ajouree superieure. 
Les dais se composent d'une succession de petits voütains en berceau 
perpendiculaires au dorsal. 
La figure 6 montre l'une des jouees des formes hautes et basses, avec 
Yentree entre elles deux 4. Les bas-reliefs se detachent sur des fonds 
pleins ou ajoures; des statuettes decorent richement, trop richement 
meme, ces jouees. En B, est trace le profil des stalles basses. Maigre la 
1 Ces stalles, ou du moins ce qui en reste a ätd grave? en partie dans l'ouvrage de 
M. Gailhabaud (ddjit citä).  
2 Dmpräs des dessins com-muniquds par M. Bocswilwald. 
3 Nous citerons les stalles de la cathddralc de Dol parmi celles qui appartiennent au 
xlv" sibcle.   
 4 Sur notre figure, le couronnement A est desslne il 
en A'. 
cütä de sa place et se rapporte
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.