Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1144162
[ SOMMIER ]  A50  
cetait aussi un calcul judicieux. Les sommiers sont (lestines naturelle- 
ment a recevoir des charges verticales et obliques; par cela meme 
les pierres employees pour les tailler sont soumises a des pressions qui 
peuvent les ecraser. ll ya donc un avantage a laissera ces morceaux 
(l'appareil la plus forte Inasse possible, meme en dehors des points ou 
les pressions agissent. Mais, en architecture, des ensembles aux details, 
ce que la raison indique n'est-il pas toujours d'accord avec le sentiment, 
avec le besoin des yeux? Nos maitres du moyen age le croyaient cer- 
tainement, ou plutot ils ne separaient pas ces deux faeultes: l'une qui 
conseille, et l'autre qui approuve si le conseil est bon. A voir leurs 
oeuvres dans les menus details comme dans les grands partis, on recon- 
nait bientot qu'ils ne dedoublaient pas l'esprit de lüirtiste en mettant 
d'un cote la reilexion, l'observation, le raisonnement, le calcul, de l'autre 
cette sorte d'inspiration vague, indescriptible, poetique, si l'on veut, 
que nous appelons le sentiment. Les deux facultes ne pouvaient, chez 
l'architecte du moins, qu'agir simultanement pour produire une reuvre. 
Aussi dans ces oeuvres tout se. tient, tout s'encl1aine comme au sein d'un 
organisme, et il n'est pas une partie dont on puisse dire: a Que fait- 
C110 111 f? n 
Dans l'ordonnance inferieure du portail occidental de la cathedrale de 
lteims, on peut signaler plus d'un defaut. Ces trois ebrasements immenses 
des portes ne se relient pas parfaitement avec ce qui est place au-dessus. 
On sent la une reprise, un changement dans la composition primitive, et 
un desir de produire un twllet surprenant par l'accumulation surabon- 
dante. des details. Cependant, si l'on examine ce portail,  fort altere 
d'ailleurs par de mechantes restaurations,  que d'idees, que de savoir, 
que de hardiesses heureusement abordees et plus heureusement expri- 
mees en pierre l Les sommiers qui forment la naissance de la partie ante- 
rieure des trois voussures sont, comme composition et comme execution, 
une des plus belles parties de cette muvre prodigieuse. L'architecte a su 
donner a ces naissances, relativement etroites, la puissance d'un support 
par l'arrangement des sculptures. Celles-ci se combinent avec la con- 
struction, en font apercevoir la resistanee. Tout cela est raisonne, vrai, 
facile a comprendre, logique, et tout penetre d'un sentiment d'art sür 
de l'ell'et qu'il veut produire. 
Il s'agissait, entre deux archivoltes immenses et qui se touchent pres- 
que, de trouver un point (l'appui, un point resistant a l'oeil, sans tomber 
dans la secheresse d'un pilastre, d'une colonne, d'un support rigide et 
vertical. Il fallait d'ailleurs, conformement au principe excellent des 
constructeurs de cette epoque, consistant a ne jamais couper la sculp- 
ture ou les membres complets d'architecture par des joints ou des lits, 
se conformer a l'appareil qui convenait a une colossale superposition de 
sommiers. ll fallait faire naitre ce support ou cet ensemble de supports, 
de rien; developper peu a peu la resistance, non-seulement en apparence, 
mais de fait; gagner par consequent de la saillie; obtenir de la fermete
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.