Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1143235
357 
SERRURERIE 
noocssaireuient, non suivant la diagonale du carro,1nais suivant une 
(les faces. Faisant donc pivoter la diagonale du carro sur son centre, on 
(lonne il une barro,_dans toute sa longueur et sur "tous les points, la 
rosistzincc que präsonle cette diagonale. {l'est pourquoi on trouve si 
souvent dans la serrurerie du moyen fige. des fors carräs, "tordus, dont 
 
äzä 
2 ä 
ä ääää 
A 11 
les angles de la section carree forment des spirales. Ainsi (fig. Li8), une 
barre a section carree A, posee debout et soumise a une charge, ploiera 
suivant l'une de ses quatre faces; mais si, au moyen de la torsion, la 
(liagonzlle parcourt tous les points du cercle inscrivant le carre (voyez en B), 
la barre resisterzt a la charge non plus suivant la resistanee d'un cote du 
carre, mais suivant celle de la diagonale : or, celle-ci etant plus longue 
que l'une des faces, la resistanee sera plus considerzible. Alongueurs 
egales, la barre tordue B sera plus lourde d'ailleurs et contiendra. plus 
de matiere que la barre simple A, puisque les angles du carre sont obliges 
de parcourir une spirale. A l'oeil, cependant, la barre tordue sera plus 
legere que la barre simple, a cause des surfaces coneaves que produisent 
ilecessaireinent les faces du carre pivotant sur son axe. 
Parles memes motifs, les serruriers du moyen äge composaient-ils 
souvent des supports verticaux de fer, au moyen de deux ou meme de 
trois fers ronds tordus en fagon de torsade ; ainsi augmentaient-ils les 
moyens de resistance sans augmenter sensiblement le poids des fers. 
Ces sortes d'ouvrages demandant du soin, de l'adresse et un peu de 
rellexion, il s'est trouve qu'un jour  les corps de metiers ayant perdu 
la force qui maintenait chez eux la 1nain-d'(euvre a un niveau eleve  
quelques architectes ont trouve preferalale  plutot que de chercher 
sans cesse des formes raisonnees et nouvelles  (l'admettre un certain 
goüt pretendu classique, une sorte de formulaire applicable a toute 
(EÜVPO et a toute matiere (ce qui simplifiait singulierement leur travail), 
ont declare que toutes ces recherches, resultat de Fexperieuce, de rgtudc 
et d'une fabrication perfectionnee, ifetaient qu'un -produit du caprice 
ou de l'ignorance. Il n'est pas besoin de dire que cette facon (Yapprecior
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.