Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1143165
SERRURERIE 
350 
ou au commencement du xve  La üche est libre entre les mils, vue, et 
est ornee d'une queue de fer rond enroulee en spirale autour d'elle. 
Cette queue est libre aussi. Pour degonder le chässis, il suffit d'enlever 
cette fiche par le haut. 
[f] T a ä  
a a 6 
   3M. i  
 24:11 'f c  E"  
sa a  il l   5-; 
     
  l  o! 
  äil mm" w   
1::  l' w E  
VIL  mm"  
La figure A3 donne une paumelle A, une charniere B et une charniere 
equerre C attachees ä la porte d'une chapelle de Peglise de Semur en 
Auxois (voy. MENUISERIE, fig. 15). La porte bat dans une feuillure de 
pierre et la paumelle A tourne sur un gond a scelle. Les charnieres 
reunissent des vantaux brises. A la place des clous sont posees des brides 
munies chacune de trois pointes hifurquees et rivees en dehors, ainsi 
que l'indique le trace perspectif D. Ces brides avaient l'avantage de 
maintenir parfaitement les platines, aussi bien et mieux que ne le font 
les vis, el: d'empecher les paumelles ou charnieres de fatiguer leurs 
attaches par l'usage. Ces ferrures datent du milieu du xve siecle. 
En G, est tracee une belle charniere equerre de la fin du xv" siecle 2, 
' D'un chässis de croisäc d'une maison ÄSaint-Yrieix (Haute-Vienne). Le ChäSSiS 
battait sur un dormant. 
2 Cet ouvrage de quincaillerie tenait ä un vantail, d'armoire tries-probablement, ou
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.