Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1143025
SERRURERIE 
336 
bant dans une gziche scellee dans le seuil, tant pour empocher les vantaux 
de gauohir que pour rendre une effraction beaucoup plus difiicile. Ces 
Verrous se composent (Fune barre de fer verticale glissant dans deux 
embrasses rivees sur des platines. A sa partie superieure, la barre est 
munie d'un anneau mobile qui permet (le la soulever et de faire sortir 
son extremite inferieure de la gäche. 
La figure 33 prescrite un de ces verrous, dont la forme est bien connue. 
Lorsqu'il est souleve et qu'on ouvre le vantail, pour que la partie infe- 
rieure de la barre ne traine pas sur le sol, on passe l'anneau dans le cro- 
ehet A1. On faqonnait aussi des verrous hauts, pour maintenir la partie 
superieure du vanLail, dont l'anneau citait remplace par un moraillon, ou 
par un piton dans lequel entrait la barre du verrou horizontal. Mais ces 
verrous hauts se mancnuvraient difficilement; on leur preferait les fläauX 
horizontaux ou verticaux. 
1 Ce verrou provient d'une porte de Fäglise de Scmur en Brionuais, et appartient il la 
serrurerie du XlVc sibcle. D'ailleurs on en peut voir encore un assez grand nombre en 
place, dans nus anciennes dgliscs.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.