Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1142469
L SEPULCRE ]  280  
outre les textes 1, les inscriptions, le earactere roman occidental du 
transsept et de toute la partie anterieure de Yeglise, indiquent incon- 
testablement que Yeglise du Saint-Sepulcre, depuis le transsept jusque 
l'abside anterieure, fut elevee par les croises. 
Cette derniere .onstruction rappelle d'une maniere frappante l'archi- 
tecture et jusqu'aux details du narthex de Yeglise de Vezelay, bati en 
meme temps. Meme systeme de piliers, de voütes sans arcs ogives. Quant 
a la rotonde, partie la plus importante des constructions achevees en 
MAS, soit sur les soubassements de l'abside de Constantin, soit en dehors 
de cette abside, elle etait couverte par une charpente de eedre, qui for- 
mait un cene tronque, laissant passer l'air et la lumiere par le sommet. 
Cette couverture, deorite par Arculphe, par Guillaume de Tyr, gravee 
dans l'ouvrage du R. P. Bernardino Amico 2, restauree par MM. Willis 
et de Vogue, presentait une disposition peu ordinaire 3. Le sire de Cau- 
mont, dans son Voyaige dbultre mer 4, en 1h18, s'exprime ainsi a propos 
de Yeglise du Saint-Sepulcre: a Elle est, dit-il, bien grande et belle, et 
a est fette d'une guize moult estrange; et il y a ung beau clouchier 
u et hault de pierre, mis il n'y a nulle campane, car les Sarrazins ne 
a le veul1ent..... n Ce clocher faisait partie des constructions dues aux 
croises; ses etages inferieurs existent encore. 
Uabside de la basilique de Gonstantin ayant ete orientee vers l'ouest, 
la rotonde du Saint-Sepulcre se trouvait ainsi, par rapport a Yeglise des 
croises, situee du cote oppose a l'autel. Les croises eleverent donc une 
abside en regard, a l'est, ce qui ne les empccha pas de conserver de ce 
cote une entree et un vestibule, conformement a la tradition antique; 
du cote du midi, sur le transsept, ils ouvrirent en outre deux belles 
portes. Toutes ces constructions existent encore. Les dispositions ante- 
rieures aux adjonctions faites par les croises eurent une intlucnee sur 
un certain nombre de monuments religieux en Occident. Mais, pour faire 
comprendre la nature de cette influence, il est necessaire de presenter un 
plan de Feglise du Saint-Sepulcre tel qu'il existait au moment de Yarrivee 
des croises. Nous empruntons ce plan aux ouvrages de MM. Willis et de 
Vogüe. 
On voit, en examinant ce plan (fig. l), de A en B, les traces de l'abside 
constantinienne, seuls restes de cette construction primitive. Il faut 
savoir que ce mur absidal est pris aux depens du rocher, le terrain ayant 
ete deblaye pour faire ressortir 1e bloc de pierre renfermant le tombeau 
de J esus-Ghrist, en E. Apres la destruction de la basilique de Constantin 
1 Entre autres, celui de Guillaume de Tyr, qui decrit au livre VIII, chapitre 3, de son 
Histoire des croisades, Peglise de la Resurrection telle qu'elle etait avant. Farrivde des 
croises devant Jerusalem. 
2 Trattato delle piante ä imagini de sacri edifizi di terra sauta. Fireilze, 1620. 
3 Cette toiture conique tronquee subsistait encore avant l'incendie de 1808. 
4 En 11118. Ce voyage a aie public par M. le marquis de la. Grange (Paris, Aubry, 
1858).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.