Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1142293
263 
SCULPTURE 
tation plantureuse, largement modeläe, et qui semble prendre vie sous 
le ciseau de l'artiste. Pour bienfaire saisir les diifärences de ces ecoles, 
mäme en plein XIIIG sicclc, voyons la sculpture de la salle synodale de 
Sens, bätie vers 12110, presque en IDÜIIIC temps que le pignon occidental 
de Vezelay. Sens est Champagne, mais la salle synodale fut bzltic par un 
r  f 
i f f 
,X[ XIITT 
47' f x 5 
"unit A13 
 w 
M  rwW f 4,2: r 2 
     - X     
"W Vläipvnwwu  "NM" 17]  (f fat N V f"  
L   c- XwWK   MHÄW  
H  K2 L     
 W  Xxx K  ( 
 XXX  Xx x 
Hllcdggxwilxwxüxxxgdiyy    
  Ü l. l]!  
architecte de Paris, avec des materiaux de Paris, et, ce qui parait vrai- 
semblable, a l'aide d'une subvention du roi saint Louis 1. Or, voici un 
des groupes des chapiteaux cxterieurs des grandes fenetres (fig. 72). 
Certes, le naturalisme en sculpture ne peut guere etre pousse plus loin: 
quelle difference de style entre cette sculpture et celle du chapiteau de 
Vezelay, et comme, en partant d'un principe commun, on peut obtenir 
des caracteres d'art varies! La vie, le mouvement, existent aussi dans 
cette sculpture de Sens, avec plus (Yelegance, de delicatesse, avec une 
recherche plus exacte de la nature, une execution plus souple. Si nous 
entrons dans la sainte Chapelle du Palais, 51 Paris, trouverons-nous 
encore plus de finesse dans Pexecution, plus de gräce dans la facon 
(Yinterpreter la nature. 
Voyez SALLE, lig. 
1ct2.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.