Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1142157
 2119  [ SCULPTURE ] 
de Paris (fig. 6h), que certes un artiste grec ne desavouerait pas. Il est 
difficile de pousser plus loin Yetude de la nature appliquee a un etre qui 
n'existe pas. 
Vers 12110, il se produit dans la sculpture d'ornement, comme dans la 
statuaire, un veritable epanouissement. Ainsi les frises, les chapiteaux, 
les bandeaux, les rosaces, au lieu d'etre composes suivant un principe 
monumental, ne sont bientot plus que des formes architectoniques sur 
lesquelles le sculpteur semble appliquer des feuillages ou des Heurs. 
I 
L'exemple que nous donne laffigure 65, tire "du portail nord de la 
cathedrale de Troyes, est la derniere limite de l'alliance des compositions 
regulieres avec application de la flore reelle aux details. Ici ces feuilles 
se trouvent dans la flore des champs, mais l'agencement de Pornement 
appartient a l'artiste. Un peuplus tard le feuillage sera simplement pris 
dans la campagne, avec sa tige, et sera applique sur le nu du bandeau 
ou du chapiteau. Dans cette meme cathedrale, les chapiteaux des piles 
du tour du chmur presentent encore la regularite de composition archi- 
tectonique, avec appoint de feuillage priS S111" la Ilatllfü- LBS 0F0Ohcts 
eux-memes, simples bourgeons avant cette epoque (1230), semblent 
süäpanouir; leurs tiges, grasses et cctelees, sont accompagnees de feuilles 
(üg. 66). Un peu plus tard, comme a la sainte Chapelle de Paris (12110 
a 12115), la plupart des chapiteaux ne presentent que des bouquets de 
feuillages, qui paraissent attaches aux corbeilles, et remplacer ainsi les 
membres decoratifs que nous designons par le mot crochets. 
En presence de cette marche rapide de l'art de la sculpture, et surtout 
de la perfection de Pexecution qui se devcloppe de plus en plus, on ne 
VII1.  32
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.