Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1142062
SCULPTURE 
2110 
tion grecque sur marine, et qui a sur celle-ci l'avantage d'etre plus large 
et mieux entendue comme effet decoratif. Nous ne savons si les Grecs 
ont fait de la sculpture d'ornement a une grande echelle, ample, comme 
composition, puisque les seuls exemples qui nous restent, provenant de 
monuments petits generatlement, paraitraient maigres et jalats, appli- 
ques il nos ediliees. Mais quant au faire, le ciseau des praticiens de nos 
meilleures ecoles francaisejs (le la lln du XIIC siecle egalc la purete du 
ciseau grec. 
Produire un effet voulu a l'aide des moyens les plus simples et les 
moins dispendieux, est certainement le problemc qu'ont a resoudre les 
architectes de tous les temps. Trouver un systeme (Yornementation qui 
prete son concours a l'architecture, qu'il s'agisse d'un humble ediiicc, 
aussi bien que d'un palais ou d'une cathedrale pour une grande ville, 
detait mettre l'art a la portec de tous et n'en pas faire la jouissance de 
quelques privilegies. Or, si l'on prend la peine de parcourir deux ou trois 
'de nos provinces, on reconnaitra laientot que la plus pauvre eglise de 
village, le moindre hospice appartenant a cette peritltle de renovation, 
possedent une (lecoration sculpturale en parfutite harmonie avec la 
structure, et que cette ornementation (parfois d'une grande simplicite) 
a toujours l'avantage de parler aux yeux un langage connu. Dans cette 
sculpture, le paysan et le seigneur retrouvent des formes qui leur sont 
familieres, des details inspires des plantes qui couvrent leurs champs, 
composes toujours avec grace et adresse. 
Disposes avec sobriete sur les parties de la construction qui se pretent 
seules ales recevoir, les ornements, varies, mais soumis a la loi d'unite 
par leur origine commune, produisent le plus grand effet possible, ne 
serait-ce que par le contraste entre leur richesse et.la simplicite vraie 
de la structure au milieu de laquelle ils viennent se poser. La place 
donnee a un ornement est pour les neuf dixiemes dans l'effet qu'il pro- 
duit, et les artistes qui, dans nos eglises de la fin du X110 siecle, sculp- 
taient ces larges chapiteaux sur des colonnes monostyles, a une hauteur 
tres-mediocre, savaient bien ce qu'ils faisaient. Ainsi, cette ceinture 
riche qui pourtournait Fedifice, en attirant l'attention, dispensait-elle de 
toute autre (lecoration? Il suffisait de quelques rappels, de quelques 
points dans les parties elevees, tels que les chapiteaux a la naissance des 
voütes, les clefs, pour donner a Finterieur d'un vaisseau l'aspect de la 
richesse. 
Quand on veut se rendre compte du role donne 5L la sculpture d'orne- 
ment dans les edifiees du moyen fige de cette epoque, on est fort surpris 
de son peu d'importance relativement a Pellet qu'elle produit, surtout 
si l'on compare ces cditices a ceux eleves aujourd'hui, sur lesquels la i. 
sculpture est repandue sans qu'il soit possible de donner la raison de 
cette profusion, ni de deviner pourquoi tel ornement est place ici ou 1a, 
au faite ou a la base, a Yinterieur ou a Texterieur. 
D'ailleurs, dans nos monuments dus a nos belles eeoles du moyen age,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.