Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1141775
2M 
SCULPTURE 
11e Yechelle dans Yornementation.   f? 
De Toulouse a la Provence, du Lyon- f;  N A;  IKÜÄÄÄ, 
nais au Poitou, sur la Loire et en    
Normandie, a Vezelay meme, Yorne- [fit li   
mentation, souvent tres-remzirqua-  10,1 l I I l,  
ble, est bien rarement a Fechelle    
du monument. Rarement encore y   f: l  
a-t-il concordance düächelle entre les  l fllllylb;     
ornements d'un meme edilice. Ainsi   lz-"Iivhziflv    
verrons-nous a Saint- Sernin de ML? pli  Wüfi" 
Toulouse des chapiteaux couverts fldftgtÄ, 4 L    
de details d'une delicatesse extreme      f],  
a cote de chapiteaux dont les masses   5.1) 
sont larges. A Vezelay, 0h la sculp-  aflliflfwbnllil 
ture est si belle, nous signalerons,   
aux portes laterales de la nef, des ar-   iiipvlliwtrlwilllygi;    
chivoltes dontles ornements ecrasent  lit;   MW 
tout ce qui les entoure, des chapi-     L 
[eaux delicats couronnes par des      
tailloirs dont la sculpture est trop    
grande. En Provence, ce sont des de-  i'1lÄcff'Ä;ffäXljÜ il 
tails infinis sur (les moulures dont   1 
l'effet est detruit par le voisinage  W  
d'une lourde frise. L'exemple de  mvpffqil    
   lflw-Lylmqfl l, UIUV Il, 'l 
la porte de Saint-Ursin a Bourges 1 llläglrtgggivfiw;  fi;   
(Hg.b?)donneexactementlüdee de ce   ifffjÄ   
manque d'observation dans les rap-  M  I,   ilifl   
ports d'echelle de Yornementation.    il;  
Ces defauts considerables sont evites      
dans le roman developpe du domaine t;    "t: 
royal, et "c'est ce qui en fait deja un art  il   
superieur, car il ne suflit pas qu'un    
ornement soit beau, il faut qu'il par-   cÜl du  
tieipe de l'ensemble et ne paraisse    
pas etre un fragment pose au hasard  fffiläll  Äa-ÜQ"?mllmlllhNI  
sur un edilice.   
Cependant il se faisait, vers 1160,  " f 
dans l'art de la sculpture d'ornement   
Comme dans la statuaire, une revo-   ils l.  
lution. Les artistes se preparaient  , i   
il abandonner entierement ces in- r "'11 J!  Wffjjj 
Iluences, ces traditions qui jusqu'au hg ,f    "i  
lors les avaient guides; influences, KUK Vs X {j i, 
traditions conservees dans les cloi- l "JMKMM  
tres, veritables ecoles d'art. De Parchaisme, la statuaire passe, par une
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.