Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
[Quai-Synagogue]
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1139468
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-1141709
SCULPTURE 
2011 
certains elements byzantins tries-purs. Nous en avons un exemple des 
plus caraeterises a Bourges meme. Il existe dans cette ville une porte 
du monastere de Saint-Ursin qui date de la ün de la premiere moitie 
du X110 siecle, et qu'on voit encore entiere rue du  Cette 
porte est d'abord fort interessante comme construction, en ce qu'elle 
prcsenfc un linteau appareille supportant un tympan et deeharge par un 
are plein cintre. Le tympan, en reliefs tres-plats, rcpresente, au sommet, 
des fabliaux; au-dessous, dans la seconde zone, une chasse qui parait 
copiee diapres ces bas-reliefs si frequemment sculptes sur les sarcophages 
des bas temps. Dans la zone inferieure, les travaux des mois (le Yannee. 
Sur 1e linteau appareille se developpe un enroulement quasi romain. 
A cote de ces sculptures, qui sont evidemment imitees des fragments 
antiques si nombreux a Bourges au X116 siecle, se trouvent des pieds- 
droits, des chapiteaux et colonnettes engages que l'on croirait copies 
sur de la sculpture de Constantinople, si bien que plusieurs ont cru 
longtemps que cette porte, elevee au X118 siecle, m'ait etc completee a 
l'aide de fragments d'une epoque anterieure. Cela ifest pas admissible 
cependant: car, en y regardant de pres, les figures sont vetues (Yhabits 
du X119 siecle; le faire, la taille, les inscriptions, appartiennent a cette 
epoque. D'ailleurs, sous le tympan, un cartouche contient cette legeinle: 
11 
ä 
Voici (fig. 112) une partie de cette porte, qui indique clairement ces 
juxtapositions des styles gallo-romain et byzantin. On voit meme que 
l'ouvrier charge de Fexeeution du pied-droit A avait deja modele la partie 
snperieure de Fornement dans le goüt de celui du linteau, et que brusque- 
ment il abandonne cette exeeution lourde et molle pour adopter le style 
serre, plat, en faeon de gravure, de Fornement byzantin. La eolonnette 
est entierement seulptee dans ce style oriental. Nous en donnons un 
fragment en B. 
On voit apparaitre dans le Berry, a Chateauroux (eglise de Deols), il 
      
dans la sculpture d'ornement de la lin du x19 sieele au milieu du X118, 
les traces non douteuses de ce rapprochement entre l'art gallo-romain 
corrompu et l'art green-romain de Syrie importe des les premieres
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.